2 min de lecture Santé

Consultation à 25 euros : les médecins mis en garde par Marisol Touraine

Envers les généralistes qui passeront leur consultation de 23 à 25 euros, l'Assurance maladie prendra "les mesures qui s'imposent", prévient Marisol Touraine ce mardi.

Marisol Touraine lors du congrès de la Fédération Francaise des Maisons et Pôles de Santé, le 20 mars 2015, à La Rochelle.
Marisol Touraine lors du congrès de la Fédération Francaise des Maisons et Pôles de Santé, le 20 mars 2015, à La Rochelle. Crédit : XAVIER LEOTY / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a prévenu ce mardi 31 mars que l'Assurance maladie prendrait "les mesures qui s'imposent" envers les médecins généralistes qui passeront leur consultation de 23 à 25 euros, rappelant qu'à côté du paiement à l'acte, les médecins touchaient "d'autres rémunérations" qui ont augmenté depuis quatre ans. 

"La Sécurité sociale gère" cette question et elle "prendra les mesures qui s'imposent", a déclaré Marisol Touraine sur France 2. Le principal syndicat de médecins généralistes, MG France, a invité les praticiens à augmenter de deux euros le tarif de leur consultation, fixée à 23 euros depuis 2011, sans attendre l'ouverture d'une négociation avec l'Assurance maladie.

à côté des 23 euros, il y a d’autres rémunérations qui sont versées, et qui elles ont augmenté de près de 10 % depuis quatre ans

Marisol Touraine
Partager la citation

La ministre a rappelé qu'"il y a régulièrement eu négociations" sur les tarifs, la prochaine étant prévue en 2016. Mais elle a aussi insisté sur le fait qu'"à côté des 23 euros, il y a d’autres rémunérations qui sont versées, et qui elles ont augmenté de près de 10 % depuis quatre ans".

Les "autres rémunérations"

"Ce sont des rémunérations, par exemple, pour les médecins qui encouragent leurs patients à aller faire des dépistages de cancer, pour ceux qui suivent des malades du diabète, et qui leur font faire des examens réguliers, pour des médecins qui suivent des personnes âgées et qui donc y passent plus de temps", a-t-elle expliqué.

À lire aussi
société
Coronavirus : "Ça ne vous regarde pas", répond Didier Raoult sur sa vaccination

Selon la ministre de la Santé, ces rémunérations ont atteint l’année dernière "un peu moins de 6.000 euros dans l’année" en moyenne, par médecin, ajoutant que "ce n'est pas négligeable".

"Tous les moyens juridiques"

Lundi, l'Assurance maladie a rappelé que le code de la sécurité sociale "interdit aux médecins d’appliquer des dépassements tarifaires non autorisés". Elle a prévenu qu'elle "ferait usage, à chaque fois que nécessaire, de tous les moyens juridiques à sa disposition (...) pour faire respecter les obligations qui s’appliquent aux médecins conventionnés et pour protéger les assurés contre des pratiques tarifaires illicites".

Les médecins organisent ce mardi une "journée santé morte" à l'occasion de l'ouverture du débat sur le projet de loi santé. Ils revendiquent aussi le passage de la consultation de 23 à 25 euros, qui ne concerne en rien le projet de loi mais s'est ajouté aux sujets de crispation avec le gouvernement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Marisol Touraine Consultation
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants