1 min de lecture Emploi

Conforama : les conditions de départ des 1.900 salariés licenciés améliorées

L'enseigne va fermer 32 magasins en France et supprimer 1.900 emplois. Elle a accepté d'améliorer les conditions de départ de ses employés, qui pourront empocher jusqu'à 20 fois plus de prime.

Un magasin Conforama (illustration)
Un magasin Conforama (illustration) Crédit : Capture d'écran / Google Maps
micro générique
La rédaction de RTL édité par Cassandre Jeannin

Ca valait le coup de se battre. Les salariés de Conforama ont amélioré leur condition de départ. 1.900 postes sur 9.000 vont être supprimés mais la direction ne voulait pas verser plus de 7.000 euros de prime de licenciement aux employés les plus anciens. Les syndicats se sont mobilisés et les partants pourront empocher jusqu'à 20 fois plus. 

"C'est une très très bonne chose pour les salariés de Conforama et pour nous tous d'ailleurs. La mobilisation a payé. Cette crise dure depuis beaucoup trop longtemps. Il était temps parce qu'on arrivait à un point de tensions où on était au bord de la rupture", déclare    Mohamed Chadli, délégué CFE-CGC de l'entreprise.  

"Le fait que la direction accepte d'accorder 1,1 mois de salaire par année d'ancienneté et relever le plafond à 140.000 euros c'est une bonne chose. C'est-à-dire que des gens qui ont un petit salaire ne vont pas se retrouver sans rien, à quitter l'entreprise avec 4.000 ou 5.000 euros", dit-il soulagé.  

L'enseigne Conforama, détenue par le groupe sud-africain Steinhoff, va fermer 32 magasins à travers la France dans le cadre d'un plan de "transformation profonde et nécessaire". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emploi Suppression d'emploi Entreprises
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants