1 min de lecture Coronavirus

Confinée en Guadeloupe, Miss France 2020 raconte la vie des personnes âgées à la radio

VU DANS LA PRESSE - "J'ai dû me demander comment être présente malgré ces deux mois de confinement. Tout mon programme s'est annulé d'un coup", explique Clémence Botino au "Parisien".

Clémence Botino, Miss France 2020
Clémence Botino, Miss France 2020 Crédit : CHRISTOPHE SIMON / AFP
photo camille
Camille Sarazin Journaliste

La jeune Miss France était en vacances dans sa famille au Gosier, en Guadeloupe, lorsque le confinement a été décrété le 16 mars dernier. C'est là-bas qu'elle est maintenant confinée, sans son écharpe, oubliée à Paris dans la précipitation

Clémence Botino ne gardera la couronne de Miss France que pour un an, et l'année 2020 a déjà été bien amputée. Si la jeune femme avoue sa "déception" dans les pages du Parisien, elle ne se laisse pas abattre pour autant. "En tant que Miss France, j'ai dû me demander comment être présente malgré ces deux mois de confinement. Tout mon programme s'est annulé d'un coup", explique-t-elle. 

Pour s'occuper et mettre à profit son année, elle a décroché une rubrique hebdomadaire à la radio. "Je travaille depuis le début de mon 'règne' sur la fracture intergénérationnelle, dont souffrent particulièrement nos aînés. J'ai décroché une rubrique hebdomadaire à la radio Guadeloupe Première, dans laquelle je raconte la vie d'une personne âgée, après lui avoir téléphoné dans la semaine", raconte-t-elle. L'occasion pour Clémence Botino de faire de belles rencontres... tout en respectant la distanciation sociale. "J'ai adoré expliquer le parcours de Jacqueline, Miss Guadeloupe en 1955 qui a encore sa robe du sacre !"

La jeune femme a également retrouvé des cours d'Histoire dans sa chambre d'ados et en fait profiter les internautes. "Chaque vidéo demande plusieurs nuits de préparation", explique-t-elle. "Cela m'a permis de me familiariser avec les réseaux sociaux, alors que je n'étais pas du tout connectée, contrairement à beaucoup de prétendantes au titre qui chouchoutent leur compte Instagram." La jeune femme a étudié l'Histoire de l'art à la Sorbonne et a rédigé un mémoire sur l'Histoire de la mode aux Caraïbes. Autant dire qu'elle est dans son élément.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants