1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Comptes publics : la France est-elle au bord de la faillite ?
1 min de lecture

Comptes publics : la France est-elle au bord de la faillite ?

Lundi 27 juin, le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, avait déclaré que la "cote d'alerte" avait été atteinte.

Bruno Le Maire, le 13 octobre 2021
Bruno Le Maire, le 13 octobre 2021
Crédit : Jim WATSON / AFP
Comptes publics : la France est-elle au bord de la faillite ?
00:06:13
Martial You

Bruno Le Maire tire la sonnette d'alarme. Lundi 27 juin, sur BFMTV, le ministre de l'Économie avait déclaré que la "cote d'alerte" des finances publiques avait été atteinte, pointant notamment le niveau de la dette. Mais alors la France risque-t-elle la faillite à l'instar de la Grèce en 2012 ? 

Ce scénario est, pour le moment, assez peu probable en raison de deux États : l'Italie et l'Allemagne. L'Italie, tout d'abord, car sa situation est pire que la nôtre et il s'agit de la troisième économie de la zone euro. Si le pays tombe, peu de chance de voir la France suivre, sauf à faire s'effondrer l'Union européenne. 

Quant à l'Allemagne, le pays est confronté à une baisse de ses exportations vers les États-Unis et l'Asie. Donc, nos voisins sont obligés de s'endetter pour acheter leur énergie alors qu'auparavant ils finançaient grâce à leur balance commerciale positive. Berlin n'est donc pas en mesure de nous faire la morale. 

Inflation galopante

De retour en France, où peut-on faire des économies ? Malgré le discours alarmiste de Bruno Le Maire, le gouvernement n'est pas en train de faire des économies ! Au contraire, l'État dépense de plus en plus pour soutenir le pouvoir d'achat des Français. 

À lire aussi

Actuellement, il n'est pas possible de réduire le train de vie de l'État. L'inflation rend impossible le fait de défendre, devant l'opinion publique, une politique d'austérité. 

Les déclarations de Bruno Le Maire servent alors, à la fois à rassurer Bruxelles et à tendre les mains aux Républicains, partisans de l'équilibre budgétaire, à l'Assemblée nationale. 

Coronavirus et dépenses publiques

Avec le Covid-19, un cap a été franchi notamment avec la politique du "quoi qu'il en coûte" qui a entraîné une augmentation des dépenses publiques. Le mètre étalon a changé avec le gouvernement qui n'hésitait pas à investir des dizaines de milliards d'euros dans la lutte contre le virus. 

Il n'est pas normal que le gouvernement paye une partie des salaires et du plein d'essence. C'est ici qu'un changement doit s'opérer. L'ensemble des Français doit se prendre en main pour faire des économies. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous