2 min de lecture Consommation

Comment choisir son détecteur de fumée

REPLAY - Trois semaines, c'est à peine le temps qu'il reste pour équiper nos logements d'un détecteur de fumée. À compter du dimanche 8 mars, il sera obligatoire pour tout le monde.

>
Comment choisir son détecteur de fumée Crédit Image : Thinkstock/pablo_rodriguez1 | Crédit Média : Armelle Levy | Durée : | Date :
Armelle Levy
Armelle Levy Journaliste RTL

Le 8 mars, tous les propriétaires devront avoir équipé leur logement, et ceux de leurs locataires, d'un détecteur de fumée. Un par étage, ou un tous les 70 mètres carré. Ensuite, ce sera à l'occupant du logement de le dépoussiérer de temps en temps, et de changer les piles. Ces appareils devraient réduire le nombre de victimes d'incendies car en France, un incendie se déclare toutes les deux minutes. 

Mais dans 8 cas sur 10, ce ne sont pas les flammes qui tuent, ce sont les fumées. En particulier la nuit. Donc, le détecteur, au moindre départ de fumée, émet une signal sonore de 85 décibels. C'est très fort. Je sais, comme je l'avais installé dans ma cuisine. Au premier steak brûlé, il s'est mis à sonner. C'était horrible. J'ai dû monter sur un escabeau pour enlever les piles en me bouchant les oreilles. Je vous conseille donc de l'installer dans le couloir desservant les chambres, ou dans la chambre, bien au centre.

Attention aux arnaques

La direction de la répression des fraudes en a déjà retirés plus de 100.000 du marché. Et la conclusion, c'est que le marquage CE, ne suffit pas. Les plus fiables portent en plus, la norme française "NF". Ils coûtent de 15 à 20 euros en moyenne, avec des piles classiques, à changer tous les ans, ou tous les 2 ans. Après, les modèles à 30 euros ont des batteries lithium qui, elles, durent 5 à 10 ans.

À lire aussi
Le Jour de la Terre, une journée pour passer à l'action et s'engager pour l'environnement écologie
VIDÉO - Jour de la Terre : 4 gestes pour être écolo au quotidien

Mais attention, certains "syndics" vous enfument, avec des forfaits "détecteur + installateur" pour vous l'installer chez vous pour 47 euros. Franchement, pour 2 tours de vis, ils ne peuvent pas vous l'imposer. Vous êtes en droit de refuser.

Attention aussi au porte-à-porte. Des hommes en tenue de pompiers se présentent chez vous, pour vous vendre un appareil très cher, et un contrat de maintenance qui peut aller de 2 euros par mois, pendant 10 ans pour changer 2 piles. Là aussi c'est de l'arnaque. Il n'existe aucun installateur mandaté ou agréé par l'État habilité à se déplacer chez les particuliers.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Économie RTL consommation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7776626405
Comment choisir son détecteur de fumée
Comment choisir son détecteur de fumée
REPLAY - Trois semaines, c'est à peine le temps qu'il reste pour équiper nos logements d'un détecteur de fumée. À compter du dimanche 8 mars, il sera obligatoire pour tout le monde.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/comment-choisir-son-detecteur-de-fumee-7776626405
2015-02-17 08:43:09
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Ipghytt7tvyH96LG0i5gpw/330v220-2/online/image/2015/0119/7776259440_partir-de-mars-2015-le-detecteur-de-fumee-sera-obligatoire-dans-toutes-les-habitations.jpg