1 min de lecture

Commémorations de la Shoah : "Macron a trouvé le ton juste", selon Mazerolle

ÉDITO - Emmanuel Macron a donné un discours poignant lors des commémorations à Jérusalem du 75e anniversaire de la libération du camp nazi d'Auschwitz.

oeil monde - L'oeil de... Natacha Polony & Andréa Bescond & Philippe Caverivière & Olivier Mazerolle iTunes RSS
>
Commémorations de la Shoah : "Macron a trouvé le ton juste", selon Mazerolle Crédit Image : Abir SULTAN / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Mazerolle-795x530
Olivier Mazerolle Journaliste RTL

Ce jeudi à Jérusalem, à l'occasion des commémorations du 75e anniversaire de la libération du camp nazi d'Auschwitz, Emmanuel Macron a trouvé le ton juste, il s'est placé à la hauteur de l’événement. Une justesse de ton que n'avaient pas eu juste avant lui Benjamin Netanyahu et le vice-président américain Mike Pence. Ces deux-là se sont servis de la commémoration de la Shoah, Netanyahu pour défendre les objectifs géo-stratégiques d’Israël, Pence pour servir la candidature de Trump à sa réélection. 

Emmanuel Macron lui, a traité exclusivement de l'enseignement de la Shoah qui nous concerne tous. "L'antisémitisme, c'est la première forme du rejet de l'autre, qui conduit à la négation de l'autre. La Shoah, le génocide juif est spécifique, pas comparable à d'autre", a dit Emmanuel Macron. 

Il y a une résurgence de l'antisémitisme, qu'on observe en France, mais pas seulement, car dans l'histoire des peuples, le juif a symbolisé l'autre et aujourd'hui on a peur de l'autre. On peut ajouter à cela l'exploitation politique qui en est faite par des groupes d’extrême droite mais aussi d'extrême gauche. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants