1 min de lecture Collision TGV-TER

Collision TGV-TER près de Pau : six personnes toujours hospitalisées

Six personnes sont encore hospitalisées après la collision entre deux trains dans les Pyrénées-Atlantiques.

Le TGV accidenté près de Pau, le 18 juillet 2014.
Le TGV accidenté près de Pau, le 18 juillet 2014. Crédit : MEHDI FEDOUACH / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Aucun des 40 blessés de la collision entre deux trains à Denguin (Pyrénées-Atlantiques) n'est en danger de mort. Six d'entre eux sont toujours hospitalisées vendredi 18 juillet au lendemain de l'accident. Deux dans un "état sérieux", a-t-on appris de sources concordantes.

Selon la direction de l'hôpital de Pau, quatre personnes restaient admises au centre hospitalier de la ville, une cinquième dans une clinique privée et un autre blessé se trouvait à l'hôpital de Dax.

Deux adultes dans "un état sérieux, mais stable"

"Deux adultes sont dans un état jugé sérieux, mais qui est stable", a déclaré à une correspondante de l'AFP Christophe Gautier, directeur de l'hôpital de Pau, qui a toutefois précisé que leurs jours n'étaient pas en danger.

Deux enfants, dont un bébé, admis en urgence jeudi, sont "hors de danger". "Leur état a favorablement évolué, mais ils restent sous surveillance", a-t-il ajouté. Ce bilan a été confirmé par la préfecture, moins de 24 heures après l'accident qui s'est produit lorsqu'un train express régional a heurté, peu après 17h30, un TGV reliant Tarbes à Paris, à une vingtaine de km de Pau.

40 blessés, 13 hospitalisés dont un bébé

Quelque 60 passagers voyageaient à bord du TER, tandis qu'ils étaient 178 dans le TGV. Jeudi soir, le bilan de la collision, était de 40 blessés, dont 13 admis dans plusieurs hôpitaux de la région. Parmi eux, quatre, dont un bébé, avaient été hospitalisés en urgence.

Selon un porte-parole de la préfecture, les trains accidentés ont été placés sous scellé pour les besoins de l'enquête.

L'accident de Denguin s'est produit presque un an jour pour jour après l'accident ferroviaire qui avait fait le 12 juillet 2013 à Brétigny-sur-Orge (Essonne) sept morts et des dizaines de blessés. Sur place, le secrétaire d'Etat aux transports, Frédéric Cuvillier, a cependant écarté jeudi soir toute similitude entre les deux drames, rappelant qu'à Bretigny il s'était agi d'un problème sur la voie, ce qui n'a pas été le cas à Denguin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Collision TGV-TER Pyrénées-Atlantiques Hôpitaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7773284753
Collision TGV-TER près de Pau : six personnes toujours hospitalisées
Collision TGV-TER près de Pau : six personnes toujours hospitalisées
Six personnes sont encore hospitalisées après la collision entre deux trains dans les Pyrénées-Atlantiques.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/collision-tgv-ter-pres-de-pau-six-personnes-toujours-hospitalisees-7773284753
2014-07-18 10:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/rrciWtjWvP-HytQxTU2Rlg/330v220-2/online/image/2014/0718/7773284920_le-tgv-accidente-pres-de-pau-le-18-juillet-2014.jpg