1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Classes fermées : quelles solutions s'offrent aux parents pour garder leurs enfants ?
1 min de lecture

Classes fermées : quelles solutions s'offrent aux parents pour garder leurs enfants ?

Le ministère de l'Éducation nationale annonçait vendredi 17 septembre que près de 3.300 classes étaient fermées en France. Un chiffre en constante augmentation depuis la rentrée scolaire. Quelles sont les solutions pour les parents qui doivent garder leur enfants après la fermeture d'une classe ?

Certains parents sont obligés de demander un arrêt de travail pour garder leurs enfants.
Certains parents sont obligés de demander un arrêt de travail pour garder leurs enfants.
Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Théo Putavy

Le nombre de classes fermées augmente sans cesse depuis la rentrée. Elles étaient près de 3.300 vendredi 17 septembre contre 3.000 en début de semaine dernière

Parmi les élèves obligés de s'isoler, beaucoup ont moins de 12 ans, car la fermeture des classes n'est pas systématique quand les enfants ont un passe sanitaire. Ce qui veut dire que les parents doivent trouver une solution auprès de leur employeur pour les garder à la maison. 

Le ministère du travail, de l'emploi et de l'insertion indique que les parents dans l'incapacité de télétravailler peuvent demander à bénéficier de l'activité partielle pour garder leur enfant. Seuls les enfants de moins de 16 ans ou en situation de handicap, sans limite d'âge, sont concernés. Toutefois, durant les vacances scolaires, il n'est pas possible de demander ces arrêts de travail. 

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Pour bénéficier de l'activité partielle, deux documents doivent être transmis à l'employeur. Le salarié doit d'abord fournir une attestation sur l'honneur précisant qu'il est le seul des deux parents à être en arrêt de travail, puis un justificatif de fermeture de la classe ou un document de l'Assurance Maladie précisant que son enfant doit s'isoler

À lire aussi

Par la suite, c'est à l'employeur de procéder à la déclaration d'activité partielle. Il devra verser au salarié une indemnité correspondant à 60% de son salaire brutsauf dans certaines entreprises où les montants varient en fonction des difficultés rencontrées durant la crise sanitaire.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/