1 min de lecture Allemagne

30 ans de la chute du mur de Berlin : "La réunification n'est pas achevée", dit Offenstadt sur RTL

INVITÉ RTL - L'historien universitaire Nicolas Offenstadt explique que "le mur (de Berlin) est encore dans les têtes", en Allemagne, expliquant ainsi la montée de l'extrême-droite dans l'est du pays.

Calvi-245x300 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Chute du mur de Berlin : "La réunification n'est pas achevée", dit Nicolas Offenstadt sur RTL Crédit Image : Karl-Heinz Schindler / Archives fédérales allemandes. | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Esther Serrajordia

À l'occasion du trentième anniversaire de la chute du mur de Berlin, l'historien universitaire et maître de conférence à la Sorbonne Nicolas Offenstdat est l'invité d'Yves Calvi ce mercredi 8 novembre. 

L'historien explique la montée de l'extrême-droite dans l'est du pays. "Dans les années 1990, après la chute du mur, on a liquidé toute l'économie de l'ex-Allemagne de l'Est. Il y a eu beaucoup de chômage, qui a touché des millions de gens, parfois très jeunes. Le ressentiment de ces années là est encore présent à l'est", dit-il. 

"L'entreprise en RDA, c'était tout. Non seulement vous aviez un emploi garanti à vie mais vous aviez la sécurité sociale, les loisirs gratuits, la vie collective avec les autres. Et tout ça, en quelques années, disparaît", explique l'historien. Ainsi, d'après lui, "il y a tellement d'éléments de séparation entre les deux côtés qu'on ne peut pas considérer aujourd'hui que la fusion des deux Allemagne est achevée". "Comme on dit là-bas, le mur est encore dans les têtes", affirme-t-il. 

Nicolas Offenstadt est l'auteur d'Urbex RDA. L'Allemagne de l'Est racontée par ses lieux abandonnés. Un ouvrage qui mélange des photos personnelles et des anecdotes et histoires de lieux qu'il a visités. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Allemagne Mur de Berlin Histoire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants