2 min de lecture Consommation

Changer de banque, un vrai jeu d'enfant ?

INVITÉS - Marie Cheval, directrice générale de Boursorama, et Serge Maitre, secrétaire général de l'Association française des usagers des banques saluent la mesure prévue par la Loi Macron.

Yves Calvi 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
6 minutes pour trancher : changer de banque, un vrai jeu d'enfants ? Crédit Image : DAMIEN MEYER / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Yves Calvi
Yves Calvi et Léa Stassinet

À partir de ce lundi 6 février, il sera plus facile de changer de banque, grâce à une disposition de la loi Macron qui entre en vigueur. La mesure était très attendue, car seulement 4,5% des français changent d'établissement bancaire chaque année, selon un rapport remis fin 2014 au gouvernement. Ils devraient être plus nombreux maintenant, sachant qu'il suffit désormais d'un RIB et de la signature d'un mandat de mobilité bancaire pour faire le transfert. 

"C'est une bonne nouvelle", affirme Marie Cheval, directrice générale de la banque en ligne Boursorama, qui relève un paradoxe. "On ne peut pas dire que les Français soient satisfaits de leur banque mais pour autant, ils n'en changent pas. 40% d'entre eux trouvent que c'est fastidieux et risqué, mais ça c'était avant", poursuit-elle. "Avant il fallait faire soi-même les démarches auprès de tous ceux qui assurent des virements et des prélèvements, auprès de son employeur par exemple, ou encore de son opérateur téléphonique. C'était long et difficile à orchestrer", ajoute Serge Maitre, secrétaire général de l'association française des usagers des banques (Afub). 

"20 millions de personnes exclues du dispositif"

Avec cette nouvelle mesure, 22 jours suffiront pour que "la boucle soit bouclée", explique Serge Maitre, contre 1 mois voire 2 lorsqu'il fallait effectuer personnellement les changements. Mais selon le secrétaire général de l'Afub, il reste un point noir : "20 millions de personnes sont exclues de ce dispositif, toutes celles qui ont un crédit immobilier. Il y a une clause qui prévoit que toutes les traites seront débitées chez le banquier qui vous a prêté l'argent. Et quand vous voulez le quitter, la clause l'interdit". 

À lire aussi
Le Jour de la Terre, une journée pour passer à l'action et s'engager pour l'environnement écologie
VIDÉO - Jour de la Terre : 4 gestes pour être écolo au quotidien

Cette facilitation des démarches peut-elle se répercuter sur les frais bancaires ? Pour Marie Cheval, il y a une vraie concurrence dans ce domaine-là. "Aujourd'hui les frais bancaires s'élèvent en moyenne à 200 euros par an et par client. Alors que chez Boursorama par exemple, ils étaient de 12 euros. Les banques en ligne sont moins chères parce que leur modèle le leur permet". Mais les clients ne changent pas de banque uniquement à cause des frais trop élevés. "D'autres paramètres rentrent en compte, comme la performance des produits, la qualité des services et la sécurité de leurs transactions. Les français veulent avoir confiance en leur banque", estime Marie Cheval. 

Alors les banques sont-elles prêtent à jouer le jeu ? En tout cas pour Serge Maitre, "elles ont mis en oeuvre toutes les modalités techniques, maintenant sur le fond il faudra voir dans un mois ou deux". Même discours du côté de la directrice générale de Boursorama. "On va voir comment cela se passe mais les banques ont développé une nouvelle façon d'échanger entre elles, pour mettre en place cette nouvelle procédure. Elles ont investi et sont prêtes", explique Marie Cheval. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Banque Loi Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787096372
Changer de banque, un vrai jeu d'enfant ?
Changer de banque, un vrai jeu d'enfant ?
INVITÉS - Marie Cheval, directrice générale de Boursorama, et Serge Maitre, secrétaire général de l'Association française des usagers des banques saluent la mesure prévue par la Loi Macron.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/changer-de-banque-un-vrai-jeu-d-enfant-7787096372
2017-02-06 11:54:37
https://cdn-media.rtl.fr/cache/dXDrF74ik3Uk7sYkLHn5Gg/330v220-2/online/image/2014/1204/7775734408_logos-de-banques-a-rennes-le-12-septembre-2011-illustration.jpg