1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. CETA : la France ne laissera pas faire n'importe quoi
1 min de lecture

CETA : la France ne laissera pas faire n'importe quoi

Du saumon OGM dans nos assiettes, du bœuf aux hormones ? Voilà ce qui pourrait arriver en France avec l'ouverture de nos frontières dans le cadre de l'accord commercial UE-Canada. Le gouvernement tente de rassurer.

Des opposants au CETA devant le Parlement européen, le 15 février 2017
Des opposants au CETA devant le Parlement européen, le 15 février 2017
Crédit : AFP, FREDERICK FLORIN
CETA : la France ne laissera pas faire n'importe quoi
01:44
Virginie Garin & Loïc Farge

Le traité CETA a été négocié. Il est même entré en vigueur il y a un mois. C'est un peu tard pour en modifier les grandes lignes. Alors le gouvernement français assure qu'il va suivre avec attention les impacts sur la santé et sur l'environnement dès l'ouverture des frontières, et qu'il pourra se donner le droit d'interdire des produits polluants ou fabriqués avec des méthodes interdites en France. Chez nous, on ne désinfecte pas les carcasses d'animaux au chlore, on n'élève pas des saumons transgéniques ou des vaches avec des hormones.

Seulement voilà, au cas où la France interdirait ces produits, les opposants au CETA disent que les compagnies canadiennes vont pouvoir engager plus facilement des recours et nous forcer quand même à accepter n'importe quoi. Les faits diront qui a raison. Nicolas Hulot était contre le CETA, il n'aime pas ce traité (il a dû avaler une couleuvre), mais il veut l'utiliser pour que la France, à l'avenir, ne refasse pas les mêmes erreurs.

La rédaction vous recommande

D'autres négociations commerciales sont en cours avec le Brésil et le Japon. Nicolas Hulot veut mettre des garde-fous, qu'on ne signe plus sans garanties. Il propose notamment un "veto climatique" : maintenir les frontières fermées à des produits qui ne respectent pas les principes de l'Accord de Paris - le gaz de schiste, par exemple, ou d'autres hydrocarbures très polluants.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/