2 min de lecture Météo

Canicule : des températures record attendues la semaine prochaine

Paris, Lyon, Bordeaux... Les grandes agglomérations seront particulièrement touchées par cet épisode de canicule, annonce Météo France.

Des enfants se rafraîchissent à Strasbourg, le 1er août 2013, lors d'une vague de chaleur.
Des enfants se rafraîchissent à Strasbourg, le 1er août 2013, lors d'une vague de chaleur. Crédit : PATRICK HERTZOG / AFP
Félix Roudaut
Félix Roudaut

Jusqu'à 40°C en journée, 25°C la nuit : la France va connaître la semaine prochaine une canicule exceptionnelle par sa précocité et son intensité, avertit Météo-France. "On attend une canicule qui va concerner plus de la moitié de la France, d'une intensité maximale : le jour le plus chaud atteint sera comparable à 2003, pas très loin en tout cas", a annoncé le météorologue François Gourand lors d'une conférence de presse.

Dès dimanche, le thermomètre devrait grimper au-dessus des 30°C "sur une grande partie du pays", indique Météo-France, avec de l'air chaud venant du Maghreb et de l'Espagne. La canicule va d'abord toucher des régions du centre au nord-est du pays. À partir de mardi, "on attend 35 à 40°C (sous abri) sur la grande majorité des régions", selon un communiqué. "Ces très fortes chaleurs pourraient persister jusqu'au week-end suivant notamment sur la moitié est", prévient l'institut de prévisions météorologiques. 

Si le phénomène va s'étendre sur tout le pays, tous les Français ne seront pas logés à la même enseigne. L'institut météorologique met en effet en garde les citadins : "les agglomérations sont particulièrement vulnérables lors des épisodes de fortes chaleurs." Manque de végétation, constructions en matériaux denses qui retiennent la chaleur... Les températures sont en effet plus élevées en ville en raison du phénomène d'îlots de chaleur urbains.

Jusqu'à 39°C à Paris et 40°C à Lyon

Ainsi, les Parisiens devront affronter des températures comprises entre 32 et 34°C dès lundi 24 juin. Et ce ne sera qu'un avant-goût de la semaine à venir. Le mercure affichera 35 à 38°C mardi, avant de s'affoler à 36, voire 39°C entre mercredi et vendredi. Les températures nocturnes ne devraient quant à elles pas descendre en-dessous de 20°C. "La mairie de Paris mettra en place des mesures dès lundi dans la capitale", a-t-elle déclaré sans plus de précision. Des températures similaires sont attendues à Bordeaux.

À lire aussi
Une tornade (illustration) tornade
Les infos de 18h - Hérault : une tornade fait des dégâts, "comme dans un film"

Les Lyonnais ne seront pas mieux lotis : l'atmosphère sera suffocante dans la capitale des Gaules. 34 à 36°C sont attendus lundi. De mardi à mercredi, des thermomètres sans pitié afficheront des températures comprises entre 37 et 40°C. À l'instar des Parisiens, les Lyonnais n'auront pas de répit une fois le soleil couché, puisqu'il fera au moins 20°C. Il faudra a priori patienter jusqu'au week-end prochain pour retrouver des températures conformes aux normales saisonnières.

Mercredi et jeudi - jour estimé de pic des températures -, seule la façade maritime allant du Pas-de-Calais à la Loire-Atlantique et la Corse devraient rester sous la barre des 35°C. Les autres devront s'armer de patience.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Météo Canicule
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants