1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Canada : des vaches en cavale sèment la zizanie au Québec
2 min de lecture

Canada : des vaches en cavale sèment la zizanie au Québec

Après s’être échappées de leur enclos il y a quelques semaines, à Saint-Barnabé au nord de Trois-Rivières, une vingtaine de vaches seraient en voie de retourner à l’état sauvage.

Des vaches en Loire-Atlantique (illustration)
Des vaches en Loire-Atlantique (illustration)
Crédit : GEORGES GOBET / AFP
L'HISTOIRE QUI RÉVEILLE - Des vaches en cavale sèment la zizanie au Québec
00:02:47
Julie Brault

L'ennemi public numéro 1, le brigand en cavale, celui dont on parle dans tous les médias québécois : c'est un troupeau de vaches ! Au mois de mai dernier, une vingtaine de vaches ont renversé la clôture de leur enclos. Depuis, impossible de les rattraper.

Le troupeau a établi son domicile à côté de la ville de Saint-Sévère, en Mauricie. "Elles sont revenues à l'état sauvage", crie à l'aide la municipalité. Les bêtes sautent les clôtures comme des chevreuils, traversent les routes, et se nourrissent directement dans les champs.

"Elles ont causé des dommages dans mon champ de soja surtout. Elles ont aussi brisé des sacs d’ensilage dans ma cour, elles ont fait des trous pour manger. Ça a des répercussions au niveau monétaire chez nous, c’est sûr", a raconté Steeve Lamy, producteur de lait, au média TVA Nouvelles. Des dommages qui vont lui coûter plusieurs milliers de dollars.

On n’a pas été capable de les rattraper

Marie-Andrée Cadoret

Les habitants et les agriculteurs essaient donc par tous les moyens de rattraper les bêtes, mais les vaches se cachent le jour et ne sortent que la nuit. Face au problème, et dans un geste de désespoir, la ville de Saint-Sévère a fait appel à des cowboys pour tenter de regrouper le troupeau. "Les cowboys ont vraiment fait un travail exceptionnel. Ils se sont impliqués, ils ont été là pendant près de 12 heures. Mais malheureusement, il y a un champ de maïs qui n’avait pas été récolté. Quand ils sont arrivés à cette hauteur-là avec les vaches, elles se sont dispersées dans le champ. On n’a pas été capable de les rattraper", a expliqué la directrice générale de la municipalité, Marie-Andrée Cadoret.

À lire aussi

Semaine après semaine, les vaches déjouent tous les stratagèmes. Et elles font parler d’elles jusqu’au Sénat canadien ! La sénatrice Julie Miville-Déchêne leur a rendu hommage dans l’hémicycle. "J’aimerais finalement confesser mon admiration sans bornes pour ces vaches qui ont retrouvé leur liberté et qui gambadent toujours alors que nous, nous nous engageons trop souvent dans les fleurs du tapis, elles ont appris à sauter les clôtures", a-t-elle déclaré sous les applaudissements de ses collègues.

Un plan final se met en branle à Saint-Sévère pour tenter d'enfin ramener au bercail la vingtaine de vaches. De nombreuses organisations vont participer à l’opération coordonnée par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) : l’Union des producteurs agricoles (UPA), le ministère des Transports du Québec (MTQ) ainsi que la Sûreté du Québec (SQ). La première étape sera de mettre en place un enclos à Saint-Sévère, sur le terrain d'un voisin du propriétaire où les vaches ont été aperçues récemment. Une mangeoire mobile sera installée pour appâter les bêtes. Si tout se déroule comme prévu, les premières vaches pourraient être capturées dans la nuit de vendredi à samedi, puis ramenées au bercail par la suite.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire