1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Burn-out écologique : pourquoi certains couples ne veulent pas d'enfants
1 min de lecture

Burn-out écologique : pourquoi certains couples ne veulent pas d'enfants

Avec le réchauffement climatique et l'état de la planète, certains développent un trouble qui se rapproche de la dépression. Qu'est-ce que l'angoisse climatique, ce phénomène qui pousse beaucoup de pessimistes à renoncer à avoir des enfants ?

Dépression, anxiété... A partir de quand faut-il s'inquiéter ? (illustration)
Dépression, anxiété... A partir de quand faut-il s'inquiéter ? (illustration)
Crédit : Thinkstock
Burn-out écologique : pourquoi certains couples ne veulent pas d'enfants
00:05:42
Burn-out écologique : pourquoi certains couples ne veulent pas d'enfants
00:05:43
Isabelle Choquet - édité par Joanna Wadel

C'est la conséquence inattendue du réchauffement climatique. Dans les années 60 ou 70, les écolos étaient de doux rêveurs, de grands idéalistes. Aujourd'hui ce sont de grands angoissés. On appelle ça : l'angoisse climatique, l'éco-anxieté, le burn-out écologique ou encore, plus chic, la solastalgie. 

Les symptômes sont les mêmes: insomnie, pensées obsessionnelles, troubles anxieux, dépression. Certains en viennent même à ne pas vouloir enfanter. Djelal témoigne dans la Croix. Il vient d'une famille nombreuse, il n'a pas peur de se lever la nuit pour un biberon.
"Mais je ne me sens pas la force d’avoir des enfants dans le monde qui se prépare", dit-il. "La société pourrait très bien ne plus tenir quand il n’y aura plus de ressources suffisantes pour tout le monde. Et moi, je ne saurai pas accompagner des enfants dans ce monde-là. J’ai grandi dans l’abondance. Je n’ai plus aucun rapport avec la nature. Je ne saurai pas me débrouiller.", explique le jeune homme. 

Ce n'est pas du militantisme, comme ceux qui ne font pas d'enfant pour sauver la planète. Il s'agit d'une réelle l'angoisse. Un pessimisme lié à l'actualité, à la marche du monde. Un pessimisme très 21e siècle, note un psychiatre. "On est passé dans une civilisation de la maîtrise et de la protection. En tant que médecin, je dois désormais prescrire aussi un peu d’insouciance", constate le praticien. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/