1 min de lecture Environnement

Bouches-du-Rhône : un nouveau terrain de foot en noyaux d'olives à la Ciotat

Le nouveau stade de la Ciotat est unique en son genre. Pour remplacer les granulés de caoutchouc synthétiques du terrain de football de la ville, la société Méditerranée Environnement a opté pour des noyaux d'olives concassés.

C'est notre plane`te - C'est notre Planète Virginie Garin iTunes RSS
>
Un nouveau terrain de foot en noyaux d'olives à la Ciotat Crédit Image : AFP/P. Merle | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin édité par Venantia Petillault

Une alternative locale et durable. Un terrain synthétique est communément fait de petites fibres vertes qui imitent la pelouse en plastique et de granulés qui servent de terre afin de stabiliser le terrain. Mais à la Ciotat, le nouveau terrain de foot est encore synthétique, donc encore en plastique, mais les granulés sont désormais des noyaux d'olives concassés. 

Il a fallu 60 tonnes, soit 60 millions d'olives récupérées chez les producteurs en Provence. Le noyau, lorsqu'il est pressé pour faire de l'huile ne sert à rien donc c'est un débouché pour eux : les noyaux sont lavés, séchés et concassés. 

Ce qui pose problème sur les 3.000 terrains synthétiques classiques en France, ce sont les granulés en caoutchouc qui sont fait avec des pneus recyclés. Ils émettent des composés volatiles et des substances chimiques. Mais présentent-ils des risques ?

L'agence qui étudie les risques en France, l'Anses a publié un avis pour couper court à des rumeurs sur d'éventuels cancers sur des personnes qui s'entraînaient sur ces terrains. "Le risque est négligeable", a dit l'Anses. Mais elle parle quand même d'irritations oculaires ou respiratoires possibles. Par ailleurs, les sportifs se déshydratent davantage sur un terrain en caoutchouc car la température y augmente plus.

À lire aussi
Une rue près de la tour Eiffel à Paris, au douzième jour de confinement visant à freiner la propagation du Covid-19 en France. environnement
Coronavirus et confinement : "Une trêve passagère pour le climat," dit un médecin

Donc avec les noyaux d’olive, pas de risque sur la santé ni sur l'environnement. Car quand il pleut sur les terrains, la pluie peut emporter en ruisselant des particules de caoutchouc vers des nappes phréatiques.

À la Ciotat, c'est la société Méditerranée Environnement qui a mis au point ces granulés à base d'olives. Ça a coûté 600.000 euros, donc c'est 15% plus cher que le caoutchouc mais l'entretien est plus facile et d'autres communes s'y intéresse comme Pertuis dans le Vaucluse, qui va elle aussi construire son stade en noyaux d'olives. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Football Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants