1 min de lecture Maires

Bonbonnes de gaz : la mère de l'une des suspectes avait tenté d'alerter sur la radicalisation de sa fille

Celle-ci avait contacté le maire Front national de la commune de Cogolin, dans le Var, qui affirme avoir fait de son mieux.

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Terrorisme : la mère d'une des suspectes arrêtées le 7 septembre avait tenté d'alerter Crédit Image : AFP / LOIC VENANCE | Durée : | Date : La page de l'émission
Vincent Serrano
et Clémence Bauduin

Sa fille fait partie du commando terroriste présumé qui prévoyait une attaque à Paris en ce début du mois de septembre. La mère d'une des trois suspectes dans l'affaire de la voiture remplie de bonbonnes de gaz a tenté d'alerter au sujet de la radicalisation de sa fille. Elle avait prévenu le maire de Cogolin, Marc-Étienne Lansade. "J'ai fait du bénévolat, parce qu'à l'époque elle n'habitait même pas sur mon territoire, explique-t-il. 

"Cette femme n'est responsable de rien, sa fille est majeure est vaccinée. Tous ces problèmes sont des problèmes de renseignement", estime le maire Front national de la commune du Var. Celui-ci confie avoir demandé "il y a trois semaines" à la préfecture du Var de lui fournir la liste des fichés S de sa commune. "J'ai eu une fin de non recevoir", déplore-t-il. "Je suis absolument désolé pour la mère de Sarah, mais si cette dernière veut partir en Syrie faire le jihad, je préfère qu'elle fasse le jihad en Syrie plutôt qu'en France", conclut le maire frontiste.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maires Front national Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants