1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Bernard Tapie raconté par un ex-salarié : "On a pris une claque, il nous a pilonnés"
2 min de lecture

Bernard Tapie raconté par un ex-salarié : "On a pris une claque, il nous a pilonnés"

TÉMOIGNAGE - Jean-Louis, salarié d'une entreprise reprise par Bernard Tapie en 1983, raconte sur RTL le jour où il a été convoqué dans le bureau de l'homme d'affaires et son admiration pour ce "meneur d'hommes".

Bernard Tapie présente "Réussir sa vie" en 1986
Bernard Tapie présente "Réussir sa vie" en 1986
Crédit : Pierre VERDY / AFP
Bernard Tapie raconté par un ex-salarié : "On a pris une claque, il nous a pilonnés"
04:14
Pascal Praud & Cassandre Jeannin

Dans les années 80, Jean-Louis travaillait chez Testu, fleuron de la balance en France repris par Barnard Tapie en 1983. Il raconte dans Les Auditeurs ont la parole le jour où l'homme d'affaires a convoqué tous les commerciaux de l'entreprise, dont il faisait partie, dans son bureau avenue de Friedland, à Paris. 

"Il a ouvert la porte de son bureau. Il nous a laissés rentrer les uns après les autres, on était à peu près une vingtaine. Il a fermé la porte, il est allé s'asseoir à son bureau, il nous a regardés droit dans les yeux, ça a duré un long moment et il nous a dit : 'Mais vous êtes autant de monde pour faire si peu de chiffre d'affaires !' On a pris une claque monumentale ce jour-là et pendant une demi-heure après il nous a pilonnés."

"15 jours plus tard, il nous a reconvoqués et on s'est dit 'on va prendre une deuxième branlée'". Même scénario à un détail près, "il nous a dit : 'Faire si peu de chiffre d'affaires dans un tel merdier c'est que vous devez être bons donc je vais tous vous garder'". "Bernard Tapie c'était ça, conclut-il. C'était un meneur d'hommes qui était capable de motiver des troupes. Vous rentriez dans son bureau le moral dans les chaussettes et vous ressortiez gonflé à bloc."

Tout était pour le client

Jean-Louis, auditeur de RTL

"Ce que j'ai adoré chez Bernard Tapie c'est que tout était pour le client. On était à la disposition du client, on devait le choyer." Pour relancer les commandes, il a affrété un avion, fait rouvrir un hôtel et invité les meilleurs distributeurs-clients pour un voyage à Djerba, en Tunisie. "Il a mis tout le monde sur des chameaux, fait crapahuter dans les dunes pour aller voir un coucher de soleil, y avait des tables blanches immaculées pour nous servir à boire".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/