1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Bègles : une veuve et un réfugié tchadien se lient d'amitié et écrivent un livre
1 min de lecture

Bègles : une veuve et un réfugié tchadien se lient d'amitié et écrivent un livre

Les deux amis qui se sont rencontrés pendant le confinement racontent la naissance de leur relation dans un livre publié par le Secours populaire.

Cathy et Adam, auteurs de "Notre solidarité n'a jamais été confinée"
Cathy et Adam, auteurs de "Notre solidarité n'a jamais été confinée"
Crédit : Denis Granjou / RTL
Bègles : une Bordelaise veuve et un réfugié tchadien se lient d'amitié et écrivent un livre
03:17
Denis Granjou
Journaliste

Cathy, 64 ans, venait de perdre son avenir et Adam, 21 ans, jeune réfugié tchadien sans-abri, cherchait un avenir. Grâce au fils de Cathy, bénévole au Secours populaire, Adam a retrouvé un foyer et Cathy une présence pour surmonter son chagrin à la suite du décès de son mari. De cette amitié est né un livre qui vient de paraître, intitulé : Notre solidarité n'a jamais été confinée.

"J'ai commencé à écrire à la fin du premier confinement, Cathy aussi", raconte Adam. "J'ai raconté ce que j'avais sur le cœur et ce dont je me souvenais", ajoute Cathy. Sans pathos, Cathy raconte leur improbable cohabitation : "Quand il est arrivé, il n'avait rien".

Cathy lui fait découvrir les trésors du cinéma français, Adam la surprend en lui apprenant qu'il sait coudre et en lui confectionnant des masques dans la cuisine. "J'ai toujours été un peu pessimiste, mais la famille que j'ai maintenant j'en suis très fier", dit Adam. Les voisins sont parfois surpris par la générosité de Cathy. Dans la maison, le duo vit, ou plutôt revit. "Il n'a pas remplacé mon mari, le deuil est difficile, mais lui il a laissé sa famille là-bas, et ça il faut le faire".

"Quand je suis arrivé, je ne savais pas cuisiner. Maintenant je sais faire le pot-au-feu, la blanquette de veau, les pâtes bolognaises", raconte Adam. "C'est une chose très importante, la solidarité. On est tous des êtres humains, on doit tous tendre la main aux autres", conclut Cathy.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/