1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Bande de filles", ce soir Arte : le récit d'une jeunesse en quête de liberté
2 min de lecture

"Bande de filles", ce soir Arte : le récit d'une jeunesse en quête de liberté

BECHDEL TEST - La rédaction de "Girls" passe au crible un film et détermine s'il a été reçu (ou pas) au Bechdel Test. Aujourd'hui, le troisième long-métrage de la réalisatrice française Céline Sciamma, diffusé en première partie de soirée ce mercredi 10 mai sur Arte.

"Bande de filles" de Céline Sciamma est sorti en 2014
"Bande de filles" de Céline Sciamma est sorti en 2014
Crédit : Pyramide Distribution Stars Assa Sylla, Karidja Touré, Lindsay Karamoh, Mariétou Touré
Arièle Bonte
Arièle Bonte

C'est une bande de filles comme on en voit peu au cinéma ou à la télévision. Arte a décidé de reprogrammer pour notre plus grand bien ce mercredi 10 mai en première partie de soirée le troisième long-métrage de Céline Sciamma.

Après avoir convaincu la critique et le grand public avec Naissance des pieuvres et Tomboy (non sans polémique, parfois), la réalisatrice française avait fait l'événement en présentant lors du Festival de Cannes édition 2014 ce portrait de femmes en quête de liberté

L'histoire de Bande de filles, c'est celle de Marieme, 16 ans, une "fille de banlieue" sans histoire qui voit sa vie basculer lorsqu'elle rencontre Lady, Adiatou et Fily. Le trio devient un quatuor et les rêves d'émancipation de la jeune fille, dorénavant baptisée "Vic", deviennent réalité.

Nommé aux César dans les catégories Meilleur réalisateur, Meilleur espoir féminin (pour Karidja Touré, talentueuse interprète de Marieme), Meilleur son et Meilleure musique, sélectionné dans plusieurs festivals (dont la Mostra de Venise, le festival international du film de Toronto ou encore le festival du film de Sundance), Bande de filles réussit-il le Bechdel Test (1) ? Réponses par trois.  

Reçu ou recalé ?

À lire aussi

Bande de filles met en scène (au moins) deux personnages féminins identifiables : avec quatre héroïnes, le compte est bon ! À noter également que Marieme est l'aînée de deux sœurs, "Bébé" et "Mini".

Elles parlent ensemble : le film débute sur une partie de football américain, Marieme rentre ensuite chez elle, après l'entraînement. Quelques mots d'au revoir échangés avec une amie et un garçon aux pieds de son immeuble. Lorsqu'elle pousse la porte de son appartement, Marieme retrouve ses deux petites sœurs, dont elle doit s'occuper parce que sa mère est partie travailler, et son grand frère est enfermé dans sa chambre.

Leur sujet de conversation ne concerne pas un homme : figure maternelle, Marieme et ses sœurs parlent ensemble du dîné, si elles ont pris leur douche. Marieme taquine ensuite Bébé sur sa poitrine. Elle "a poussé".  

Total : 3/3

Verdict

Ce n'est pas tous les soirs que l'on peut voir un film dans lequel les héroïnes sont de jeunes femmes noires, en dehors de la capitale française, et qui montre une nouvelle forme de sororité. Ces filles là l'ont compris : pour se faire respecter, se sentir fortes, puissantes, aussi importantes qu'un homme, il vaut mieux être ensemble.

Note finale : reçu mention spéciale pour la sororité et la diversité.

(1) Le Bechdel test est un outil permettant de démontrer, en seulement trois questions, à quel point certaines œuvres culturelles s'intéressent uniquement aux personnages masculins et manquent cruellement de leurs homologues féminins. Le Test se décline sur trois niveaux de questions. Une œuvre est reçue si, pour chacune de ces questions, la réponse est "oui". Facile ?

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/