1 min de lecture Citroën

Automobile : le coût des pièces détachées fait bondir les prix des réparations

Selon le délégué général de la Feda, libéraliser le marché des pièces détachées permettrait aux ménages français d'économiser 17,5% sur leurs dépenses automobiles.

Micro générique Switch 245x300 Auto-Radio Christophe Bourroux iTunes RSS
>
RTL Soir Week-End du 21 février 2021 Crédit Image : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux édité par Florine Boukhelifa

En théorie, les Français auraient dû constater une baisse des prix des pièces détachées. Le gouvernement l'avait d'ailleurs promis en pleine crise des "gilets jaunes" : l'ouverture du marché à la concurrence pour redonner du pouvoir d'achat aux automobilistes. Dans la pratique, le Conseil constitutionnel a retoquée la proposition, entraînant une flambée des prix des réparations ainsi que des assurances auto.

Les professionnels ne désarment pas pour autant. Ils repartent à la charge pour tenter de baisser les prix et sortir du monopole des constructeurs sur ce marché. Parmi eux, Mathieu Séguran, délégué général de la Fédération de la distribution automobile (Feda). Selon lui, la libéralisation du marché des pièces détachées permettrait aux Français "d'économiser 17,5% des dépenses pour les véhicules"

Car contrairement à nos principaux voisins, en France, les parties visibles du véhicule, comme les phares, les rétroviseurs et les éléments de carrosserie, sont protégées par des droits de propriété intellectuelle. Autrement dit, si vous avez besoin d'un rétroviseur neuf pour votre voiture, votre garagiste s'approvisionnera directement auprès de Renault, Peugeot ou Citroën.

Cette situation fait grimper le prix des pièces détachées et donc des réparations. Selon la dernière étude publiée par la Sécurité et réparation automobile (SRA), l'organisme de référence pour les compagnies d’assurances, le coût des réparations a bondi de 6,7 % l'an dernier. Sur 5 ans, c'est un bond de l'ordre de 8% soit près de 3 fois l'inflation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Citroën Renault Peugeot
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants