1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Attentats en France : une enseignante suspendue pour des propos complotistes à Bobigny
1 min de lecture

Attentats en France : une enseignante suspendue pour des propos complotistes à Bobigny

REPLAY - Une enseignante a évoqué les attentats avec ses élèves. Elle explique que la religion musulmane autorise à tuer pour défendre sa religion ou sa famille.

Une salle de classe dans un lycée à Paris, le 12 juin 2013 (illustration)
Une salle de classe dans un lycée à Paris, le 12 juin 2013 (illustration)
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Attentats en France : une enseignante suspendue pour des propos complotistes à Bobigny
00:01:53
Sina Mir & La rédaction numérique de RTL

Après les attentats commis en France, certains professeurs ont dérapé. C'est le cas d'une enseignante de droit et d'économie qui exerce dans un centre de formation professionnelle de Bobigny. En classe, elle a expliqué à ses élèves en Bac pro que les attentats étaient un coup d'État pour supprimer la religion musulmane.

Tuer pour défendre sa religion ou sa famille

C'est l'indignation et la stupéfaction de toute la communauté enseignante de cet établissement de Seine-Saint-Denis, depuis la révélation de ces propos. La conversation remonte à lundi dernier, au milieu de son cours. Cette professeure d'une quarantaine d'années décide de consacrer un cours de plus d'une heure à un débat sur les attentats de la semaine dernière.

Un élève choqué par les propos tenus dans la classe enregistre la conversation sur son téléphone portable. Dans ce document, l'enseignante évoque alors les business de Charlie Hebdo avec la "soi-disant mort d'un policier". Elle explique même à ses élèves que la religion musulmane autorise à tuer pour défendre sa religion ou sa famille.

Je suis choqué, qui peut dire qu'une religion autorise à tuer pour protéger une religion. Je ne pouvais pas la garder

Le président du campus

Ces propos sont jugés "stupides et inadmissibles" pour le président de ce campus. "Vous avez une responsabilité quand vous êtes en face de 16 jeunes. Vous ne pouvez pas dire n'importe quoi et dans ce cas-là ce n'est même plus de la bêtise. Je suis choqué, qui peut dire qu'une religion autorise à tuer pour protéger une religion. Je ne pouvais pas la garder. La décision a été prise, elle est suspendue".

À lire aussi

Le parquet de Bobigny a saisi la sûreté territoriale de l'enquête. L'enregistrement a été retranscrit sur procès-verbal. L'enseignante n'a pas encore été entendue. Ses propos pourraient bien lui valoir une poursuite pour apologie du terrorisme.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.