1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Attentats à Paris : "L'État islamique a déjà probablement remplacé Abaaoud", dit Claude Moniquet
2 min de lecture

Attentats à Paris : "L'État islamique a déjà probablement remplacé Abaaoud", dit Claude Moniquet

INVITÉ RTL / REPLAY - L'expert en contre-terrorisme Claude Moniquet estime que la participation d'Abdelhamid Abaaoud aux attentats parisiens signifie que l'État islamique l'a probablement déjà remplacé dans sa hiérarchie.

Abdelhamid Abaaoud, commanditaire présumé des attentats de Paris
Abdelhamid Abaaoud, commanditaire présumé des attentats de Paris
Crédit : DABIQ / AFP
Attentats à Paris : "L'État islamique a déjà probablement remplacé Abaaoud", dit Claude Moniquet
04:05
Julien Quelen
Julien Quelen

Officiellement identifié parmi les terroristes éliminés à Saint-Denis mercredi, Abdelhamid Abaaoud continue d'être au centre de toutes les interrogations, notamment sur son parcours et les moyens qu'il a utilisé pour traverser les frontières et arriver en France depuis la Syrie. L'homme, décrit comme le "cerveau" des attentats parisiens de vendredi dernier, est identifié comme un cadre de l'État islamique par plusieurs services de renseignements. 

Néanmoins, pour Claude Moniquet, sa place dans l'organigramme de l'organisation terroriste est très certainement déjà reprise. "On peut penser que si l'État islamique l'a laissé exposer sa vie, parce qu'il devait bien savoir qu'il avait peu de chances de revenir une seconde fois en Syrie, c'est qu'ils ont pensé à un moment que son sacrifice avait plus de prix que sa vie et qu'il était déjà remplacé ou remplaçable", analyse ainsi l'expert en contre-terrorisme.

À travers les mailles du filet

Comment un cadre de l'État islamique, recherché par plusieurs pays, a-t-il donc réussi son entreprise depuis la France ? Pour Claude Moniquet, la communication entre les différents services de renseignement doit être mieux gérée, sous peine de voir de terribles événements se reproduire. "Il y a un problème de communication manifeste, explique-t-il sur RTL. Il y a un moment, il faut que ça s'arrête parce que la situation actuelle est tellement tendue et tellement dangereuse que si ça ne s'arrête pas on aura d'autres drames comme celui de vendredi soir".

Il faut craindre une réapparition brutale et tragique de Salah Abdeslam

Claude Moniquet

Après Abdelhamid Abaaoud, Salah Abdeslam est désormais le dernier terroriste impliqué dans les attentats parisiens recherché par les renseignements de la coalition. Pour l'expert en contre-terrorisme, sa neutralisation n'est plus qu'une question de temps, même si celle-ci aurait très bien déjà pu avoir lieu. 

À lire aussi

"J'attire votre attention sur la déclaration exacte du procureur de la République quand il a annoncé la mort d'Abaaoud. Il disait qu'il y avait au moins deux morts à Saint-Denis. Au moins deux, ça veut dire qu'il peut y en avoir plus. Je ne m'avancerai pas, mais peut-être allons nous avoir d'autre surprise dans les heures à venir. Sinon il faut craindre une réapparition brutale et tragique".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/