1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Attentat de la rue Copernic : la libération d'Hassan Diab est "une insulte à la justice", estime Roger Cukierman, président du Crif
2 min de lecture

Attentat de la rue Copernic : la libération d'Hassan Diab est "une insulte à la justice", estime Roger Cukierman, président du Crif

REPLAY / INVITÉS RTL - Le principal suspect de l'attentat perpétré rue Copernic en 1980 a été remis en liberté sous surveillance ce mardi 17 mai.

Roger Cukierman à Paris, le 18 juillet 2013.
Roger Cukierman à Paris, le 18 juillet 2013.
Crédit : PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP
Attentat de la rue Copernic : la libération d'Hassan Diab est "une insulte à la justice", estime Roger Cukierman, président du Crif
00:05:34
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier

Hassan Diab, le principal suspect de l'attentat perpétré contre la synagogue de la rue Copernic le 3 octobre 1980 à Paris est sorti de prison ce mardi 17 mai. L'homme, qui a toujours clamé son innocence, est assigné à résidence. Ce jour-là, quatre personnes avaient été tuées, une quarantaine d'autres blessées. Cette libération intervient à la suite du témoignage de l'ex-épouse d'Hassan Diab qui a affirmé qu'il était avec elle à Beyrouth au moment de l'attentat. 

Pour Roger Cukierman, président du Crif, "c'est inouï". "Cette arrestation qui est intervenue 34 ans après les faits montrait la détermination de la France à lutter contre le terrorisme. Or, voilà que l'on met cet homme en liberté à la suite d'une déposition de son ex-femme, qui se souvient brusquement qu'elle était avec son mari jusque-là. Que le juge se soit laissé impressionné par cet alibi qui tombe du ciel est inouï. On peut interpréter cette attitude que comme du laxisme à l'égard du terrorisme. (...) C'est une insulte à la justice."

Visiblement, le terrorisme a de beau jour devant lui

Patricia Barbé, fille d'une victime de l'attentat de la rue Copernic

Patricia Barbé a perdu son père dans l'attentat de la rue Copernic. Il a été tué sur le coup dans sa voiture. Elle a appris la nouvelle de la libération du suspect présumé par son avocat. C'est, pour elle, "une grosse mauvaise surprise. On a eu 30 ans de silence, quatre ans d'espoir et deux ans de voir peut-être la possibilité d'un procès qui aujourd'hui tombe à l'eau. C'est hyper révoltant, irresponsable à notre époque où l'on vit un terrorisme très très fort. Visiblement, le terrorisme a de beau jour devant lui. On remet des suspects en liberté. (...) On est un peu écœurés de voir que toutes les investigations qui avaient été menées par l'ex juge Trévidic sont défaites en quelques mois." Le Parquet a fait appel. Patricia Barbé espère que la justice revienne sur cette décision. "Que ce Monsieur reparte en prison et qu'on puisse voir un jour le procès commencer."

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.