3 min de lecture Attentat à Nice

Attentat à Nice : "Un attentat ça ne se prépare pas tout seul", lance Christian Estrosi

INVITÉ RTL - Le maire de Nice estime que l'homme qui a tué au moins 84 personnes jeudi 14 juillet était le maillon d'une "chaîne de complicité".

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Le maire de Nice Christian Estrosi réagit à l'attaque meurtrière qui a causé la mort de 85 personnes (bilan provisoire) jeudi 14 juillet Crédit Image : KENZO TRIBOUILLARD / AFP | Date :
La page de l'émission
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
Journaliste

"Un attentat, ça ne se prépare pas tout seul, ça se prépare avec des complices", lance, sur l'antenne de RTL, Christian Estrosi, président de la région PACA. Quelques heures après l'attaque meurtrière qui a frappé sa ville, l'ancien maire de Nice s'interroge sur la présence de complices. Il est 22h40 jeudi 14 juillet, jour de la fête nationale, lorsqu'un camion fauche sur deux kilomètres ceux qui assistent au feu d'artifice sur la promenade des Anglais. Le dernier bilan fait état de 84 morts et d'une dizaine de personnes hospitalisées dans un état d'urgence absolue. Le chauffeur, tué par les forces de l'ordre, n'a, pour l'heure, pas été formellement identifié.

Des complices, "il y en a forcément. À partir du moment où tout le monde concède qu'il s'agit d'un attentat. (...) Il faut une chaîne de complicité et j'attends qu'elle soit dévoilée, découverte, mise au jour et que les sanctions les plus lourdes puissent être appliquées à l'égard de ceux dont les actes sont inqualifiables", a lancé le maire de Nice. Ce dernier compte sur le dispositif de 1.200 caméras installées dans la ville pour connaître le plan d'action de l'assaillant. "Nous savons, par le réseau de caméras dont dispose la ville, d'où est parti ce camion, comment l'homme est monté à son bord", fait savoir l'élu.

"Plus d'une dizaine d'enfants" tués

Le maire de Nice se trouvait sur la Promenade des Anglais dix minutes avant le drame. "Je ne peux penser qu'aux 80 victimes - et plus - (84, selon le dernier bilan, ndlr) et aux corps de ces enfants que je n'oublierai jamais sur la promenade des Anglais", qui, le rappelle Christian Estrosi, était "totalement piétonnisée", précisant que le bilan provisoire faisait état, au cours de la nuit de "plus d'une dizaine d'enfants" tués. 

"Pour l'instant, l'heure est au deuil mais je sens en moi une colère qui monte, dit-il. J'ai au fond de moi une cicatrice irréversible, une souffrance épouvantable. Je la surmonte pour accompagner ces familles dont la souffrance est irréparable. J'ai trop vu de papas, de mamans, d'enfants, s'effondrer dans mes bras cette nuit. Les Niçois, les Français, sont en droit d'attendre des réponses très claires de la part du gouvernement". Et d'ajouter : "Voilà bien des mois que je dis que la France est en guerre". Les questions sécuritaires sont nombreuses en ce lendemain d'attentat, après les épreuves du 13 novembre ou encore des attaques à Bruxelles et de la menace, toujours pesante, sur le territoire français. 

À lire aussi
Deux ans après l'attentat sur la Prom', un feu d'artifice a de nouveau été tiré à Nice 14 juillet
14 juillet : premier feu d'artifice à Nice depuis l'attentat meurtrier de 2016

"Pourquoi toutes les mesures pour mener cette guerre (contre le terrorisme, ndlr) à son terme, que ce soit à l'extérieur ou à l'intérieur de nos frontières, n'ont-elles pas été prises ?", interroge Christian Estrosi. Celui-ci rencontrera François Hollande, attendu dans la journée à Nice. "Je n'aurai aucune colère, car quand on discute avec le président de la République, on essaie de trouver la voix de la sagesse et des solutions, a-t-il affirmé. Ce sont les miens qui aujourd'hui ont disparu (...) ma souffrance est profonde et je suis en devoir d'attendre des réponses très claires vis-à-vis des familles".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentat à Nice Christian Estrosi Nice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants