1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Mélenchon versus Villani : "À chercher le blessant, on finit comme un gland"
1 min de lecture

Mélenchon versus Villani : "À chercher le blessant, on finit comme un gland"

ÉDITO - Jean-Luc Mélenchon s'en est pris au mathématicien Cédric Villani, le nouveau député de La République En Marche. Voilà qui vaut bien une fable.

Pascal Praud
Pascal Praud
Crédit : RTL
Mélenchon versus Villani : "À chercher le blessant, on finit comme un gland", lance Pascal Praud
01:21
Mélenchon versus Villani : "À chercher le blessant, on finit comme un gland", dit Pascal Praud
01:24
Pascal Praud & Loïc Farge

"On l'appelait 'Méluche', il était ramenard. De balancer des scuds, il n'était pas avare", récite Pascal Praud à la manière de La Fontaine. "Un matin d'assemblée, la canicule aidant, Mélenchon crut malin d'attaquer un savant", poursuit-il. "'Le matheux !', hurla-t-il. Il nommait Villani, Villani une tête, Villani bel esprit", déclame encore le journaliste.

"Méluche plastronnait : 'Un contrat de travail, le matheux ignore ça !' Quel esprit canaille. Villani comptait bien, il écrivait, pareil. Sur Twitter, il répondit et il fit merveille : 'J'en ai vu des contrats de travail', parla-t-il. 'À l'institut Henri-Poincaré', expliqua-t-il", narre Pascal Praud. "Poincaré pour un mathématicien, c'est un nom, un label, comme académicien. 'Mais c'est toujours un plaisir, dixit Villani, de recevoir des cours particuliers ici", s'amuse-t-il.

"Mélenchon, arroseur arrosé, a rougi. Faire l'intéressant, amuser le chaland. À chercher le blessant, on finit comme un gland", conclut Pascal Praud.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/