1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Assaut à Saint-Denis : Abdelhamid Abaaoud ne ferait pas partie des personnes interpellées

Assaut à Saint-Denis : Abdelhamid Abaaoud ne ferait pas partie des personnes interpellées

Abdelhamid Abaaoud, le cerveau présumé des attentats de Paris, ne serait pas l'une des cinq personnes interpellées à la suite de l'assaut du RAID dans un appartement de Saint-Denis.

Abdelhamid Abaaoud : les échecs de sa traque par les services secrets
Abdelhamid Abaaoud : les échecs de sa traque par les services secrets
Crédit : AFP PHOTO / HO / DABIQ
Charlie Vandekerkhove
Journaliste

Abdelhamid Abaaoud, 28 ans, membre de Daesh, est soupçonné d'être le cerveau des attentats qui ont touché Paris vendredi 13 novembre, faisant au moins 129 morts à ce jour. D'après les informations de 20 Minutes, confirmées par une source judiciaire, l'individu n'a pour le moment pas été arrêté et ne ferait pas partie des cinq personnes interpellées dans le cadre de l'assaut mené depuis 4h30 ce mercredi, dans un appartement de Saint-Denis. C'était pourtant lui la cible des forces de l'ordre.

Surnommé Abou Omar Soussi ou Abou Omar al-Baljiki, ce jihadiste belge est recherché par les autorités depuis le mois de janvier et également soupçonné d'avoir projeté des attentats en Belgique. Selon Claude Moniquet, ancien agent de la Direction Générale de Sécurité Extérieure, c'est "une personne atypique dans la faune habituelle de Daesh en Europe".

Selon des sources policières, deux des forcenés retranchés dans l'immeuble de Saint-Denis sont morts ce matin. Parmi eux, une femme, qui s'est fait exploser à l'aide d'un gilet explosif, au début de l'assaut. Les policiers du RAID ont aussi extrait trois hommes de l'appartement et les ont placés en garde à vue. Deux autres personnes, un homme et une femme interpellés près des lieux, ont aussi été mis en garde à vue.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/