1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Armée : le Plan famille présenté, 300 millions d'euros vont être débloqués
1 min de lecture

Armée : le Plan famille présenté, 300 millions d'euros vont être débloqués

INVITÉE RTL - La présidente de l'Association nationale des femmes de militaires revient sur les annonces de Florence Parly, la ministre des Armées.

Des militaires français (illustration)
Des militaires français (illustration)
Crédit : M.ASTAR/SIPA
Armée : le Plan famille présenté, 300 millions d'euros vont être débloqués - L'invité de RTL Midi
04:45
Armée : le Plan famille présenté, 300 millions d'euros vont être débloqués
04:39
Florence Lendroit : l'invitée de RTL Midi du 31 octobre 2017
04:36
Stéphane Carpentier & Bénédicte Tassart

La ministre des Armées, Florence Parly, a présenté mardi 31 octobre son plan d'accompagnement des familles et d'amélioration des conditions de vie des militaires. À cette occasion, la ministre a annoncé que 300 millions d'euros allaient être débloqués pour améliorer la mobilité, l'hébergement, l'emploi ou encore la garde d'enfants. Pour Florence Parly, "il n'y a pas de soldat fort sans famille heureuse", signe qu'il y avait urgence à améliorer les conditions de vie des militaires et de leurs familles.

"Tous les militaires s'accordent à dire que sans la base arrière, ce que représente la famille, un militaire ne peut pas être au top", souligne Florence Lendroit, présidente de l'Association nationale des femmes de militaires (ANFEM). "Améliorer les conditions des familles pour qu'elles soient heureuses et du coup rendre le militaire heureux, effectivement, c'est forcément une urgence", précise-t-elle. 

Douze mesures ont été présentées parmi lesquelles l'allongement du préavis de mutation à cinq mois. "C'est une réclamation que l'ANFEM fait depuis des années (...) C'est une des demandes prioritaires. Le fait d'avancer un ordre de mutation (OM) permet d'avoir un déménagement plus simple. À partir du moment où l'OM est officiel, vous pouvez demander un logement, inscrire les enfants à l'école, demander des places en crèche, faire votre demande de mutation en tant que conjoint... Plus il est en avance, plus toutes les démarches administratives se font plus simplement", explique Florence Lendroit.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/