1 min de lecture Faits divers

Ariège : un sexagénaire tue un septuagénaire pour un différend amoureux

Un sexagénaire a tué un septuagénaire ce lundi 12 octobre en plein centre-ville de Pamiers (Ariège). Une querelle amoureuse serait à l'origine du drame entre les deux retraités.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Ariège : un retraité tue un autre retraité pour un différend amoureux Crédit Image : BERTRAND GUAY / AFP | Crédit Média : Sina Mir / RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Sina Mir présente "Immersions" sur RTL
Sina Mir
édité par Sarah Belien

Un septuagénaire a été abattu en plein centre-ville de Pamiers dans l'Ariège, lundi 12 octobre en fin d'après midi. Son agresseur, un sexagénaire, a été arrêté.
 
D'après La Dépêche du Midi, il y aurait eu un différend amoureux entre ces deux retraités. Cette querelle amoureuse de retraités porterait autour d’une femme, selon l’entourage des deux hommes à Pamiers. La petite ville de l’Ariège pourtant si tranquille, 15.000 habitants, a vu son centre-ville bouclé et tout d’un scénario de gangster.

Le septuagénaire sort d’un café, s’apprête à monter dans sa voiture garée sous les tours de l’Église de Notre-Dame-du-Camp, lorsque son rival présumé le poursuit avec son fusil de chasse et tire deux coups de feu à bout portant. L'agresseur, âgé de 67 ans, saute ensuite dans son véhicule à toute vitesse et bombarde à toute allure et à contre sens pour se retrancher chez lui, dans une petite résidence de la ville, selon des voisins interrogés par le quotidien régional.

Le RAID de Toulouse est alors même activé, appelé en renfort pour déloger l’homme. La police de Pamiers l’interpelle finalement directement et le place immédiatement en garde à vue au commissariat où il se trouve toujours. Ce soir, c’est le Pôle criminel du parquet de Toulouse qui devrait être saisi pour reprendre cette enquête sur fond de liaisons dangereuses.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Ariège Meurtre
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants