1 min de lecture Vidéo

"Après l'œnologie et l'opéra, le lever à l’aube est devenu un marqueur de l’élite", constate Guillemette Faure

REPLAY / BILLET - La journaliste évoque la sortie en France d'un livre qui vante les bienfaits de se lever tôt. Une obsession qu'elle ne suit pas.

debat On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL
>
"Après l'œnologie et l'opéra, le lever à l'aube est devenu un marqueur de l'élite", constate Guillemette Faure Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Loïc Farge
Loïc Farge
Journaliste RTL

"Quand on en arrive à faire un livre pour conseiller de se lever tôt, c’est peut-être le signe qu’on a déjà épuisé beaucoup d’idées", constate Guillemette Faure à propos de la sortie de l'ouvrage Miracle Morning, de Hal Erold (éditions First). Quand on lit leurs interviews, on a l’impression que tous les hommes politiques et les chefs d’entreprise se lèvent aux aurores. "Non seulement il faut avoir l’air actif, mais surtout quand les autres ne le sont pas", poursuit la journaliste.
"Pendant que nous dormons, ces super-héros prennent connaissance de l’état du monde. Ils terminent leur jogging à l’heure où on ouvre les yeux, ils méditent même parfois", poursuit-elle. Et de citer Tim Cook, le PDG d’Apple, qui se lève à 3h45, et celui de Disney, qui met le réveil à 4h30. "Ceci dit, ils sont sur la cote ouest américaine qui s’est toujours levée tôt, ne serait-ce que pour être en phase avec New York", plaide-t-elle.

Franchement, qui achèterait un livre conseillant de se coucher avec les poules ?

Guillemette Faure
Partager la citation

"C’est vrai qu’après l'œnologie et l'opéra, le lever à l’aube est devenu un marqueur de l’élite", selon Guillemette Faure. "Notez que ces lève-tôt ont un secret : ils se couchent tôt, mais ça ils n’en parlent pas", s'amuse-elle. "Dans notre imaginaire, quelqu'un qui se lève tôt c’est un champion de l’autodiscipline, alors que celui qui se couche tôt, on est simplement désolé pour lui. Et franchement, qui achèterait un livre conseillant de se coucher avec les poules ?", insiste-t-elle.

"Si le matin est l’objet de tous nos fantasmes, c’est parce que c’est notre dernière plage de temps libre", analyse la journaliste. "Le problème, c’est un peu comme la première gorgée de bière : vous pouvez faire démarrer le matin le plus tôt possible, l'énergie que vous avez à attaquer la journée ça n'arrive qu'une fois par jour", conclut-elle. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Polémique Sommeil
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants