1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Apprentissage : les parents d’élèves ne veulent pas de formation dès 14 ans
1 min de lecture

Apprentissage : les parents d’élèves ne veulent pas de formation dès 14 ans

Les Républicains ont déposé un amendement à la réforme du code du travail pour ouvrir l’apprentissage dès 14 ans.

Des apprentis en charpenterie avec leur professeur au Mans. (illustration)
Des apprentis en charpenterie avec leur professeur au Mans. (illustration)
Crédit : GILE MICHEL/SIPA
Les parents d'élèves ne veulent pas de l'apprentissage à 14 ans
01:20
Marie-Bénédicte Allaire & Geoffroy Lang

Alors que l'examen du projet d'habilitation pour la réforme du Code du Travail se poursuit à l'Assemblée nationale, un amendement a été déposé par des députés Les Républicains pour instaurer l'apprentissage dès 14 ans.

Il s'agirait de créer une formation d'apprentis juniors avant même la fin du collège, en autorisant des jeunes de 14 ans révolus à s’inscrire dans un Centre de formation des apprentis (CFA) pendant une année.

Ces apprentis juniors n’auraient pas encore le statut d’apprenti, mais ils auraient cependant l’occasion de découvrir des métiers en vue de s’inscrire ensuite en apprentissage. Ce choix ne serait pas irréversible, puisque les élèves pourraient ensuite faire le choix de retourner au collège. Pour certains syndicats de parents d’élèves, cette mesure signifierait la fin du collège unique.

La FCPE pose son véto

Dans un communiqué, la FCPE s'inquiète d'un amendement déposé par des parlementaires Les Républicains, dans le projet de loi d'habilitation des ordonnances, actuellement en discussion à l'Assemblée. "Il faut continuer à réformer à interroger le collège et à travailler à l’accompagnement de tous les élèves", explique Liliana Moyano, la présidente de la FCPE. "L’apprentissage à 14 ans, ça ne nous semble pas raisonnable et nous y sommes opposés", tranche-t-elle.

À écouter aussi

La fédération de parents d'élèves appelle les parlementaires à rejeter l'amendement 248 qui permettrait de réintroduire le dispositif de formation d'apprenti junior. La formation des apprentis juniors a déjà existé par le passé avant d’être remplacée depuis par la prépa-pro en 3e les établissements d’enseignement professionnel. 

Ce cursus alterne les matières classiques avec plus 6 heures de visite d’entreprises et de stages. Pendant la campagne présidentielle, Marine Le Pen s'était également prononcée en faveur de l'apprentissage dès 14 ans.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/