1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. "Appel à témoins" sur M6 : "On le doit aux familles", déclare un policier sur RTL
1 min de lecture

"Appel à témoins" sur M6 : "On le doit aux familles", déclare un policier sur RTL

INVITÉ RTL - Éric Bérot, chef de l'Office central de répression des violences aux personnes, évoque la diffusion d'"Appel à témoins" sur M6.

Nathalie Renoux et Julien Courbet présentent "Appel à témoins", diffusé à partir de ce lundi 7 juin sur M6.
Nathalie Renoux et Julien Courbet présentent "Appel à témoins", diffusé à partir de ce lundi 7 juin sur M6.
Crédit : Charlotte DEFARGES/AGENCE 1827/M6
Appel à témoins sur M6 : "On le doit aux familles", déclare un policier sur RTL
07:40
"Appel à témoins" sur M6 : "On le doit aux familles", déclare un policier sur RTL
07:40
Calvi-245x300
Yves Calvi
Animateur

L'événement télévisuel de la soirée aura lieu à 21 heures sur M6. L'émission Appel à témoins, présentée par Julien Courbet et Nathalie Renoux, va rouvrir trois affaires non résolues.

Éric Bérot, chef de l'office central de répression des violences aux personnes, participera à l'émission en direct, un partenariat inédit avec le ministère de l'Intérieur et de la Justice. "L'initiative de M6 nous a semblé intéressante, car nous pensons que dans les cold cases, la médiatisation est importante" pour permettre de trouver de nouveaux témoignages, explique-t-il sur RTL.

"L'appel à témoins est un atout supplémentaire qu'on va se donner pour avoir de nouvelle pistes, et ça marche. On a deux dossiers qui ont des pistes intéressantes grâce à la médiatisation", poursuit-il.

Trois affaires seront présentées au grand public dans le premier numéro d'Appel à témoins. "Ce sont des dossiers qui datent de 2015, de 2007, et un troisième que je connais moins, explique Éric Bérot. Il y a la disparition d'un jeune ado, Lucas Tronche, en 2015 et l'assassinat d'une jeune fille près de Rouen". 

Des policiers et enquêteurs pour prendre les appels

À lire aussi

Les téléspectateurs pourront parler avec les enquêteurs directement. "Quatre policiers, quatre gendarmes prendront les appels et traiteront les témoignages. Deux enquêteurs spécialistes des dossiers peuvent également prendre les témoignages extrêmement urgents. Avec une émission de télévision grand public, on va toucher un maximum de personnes, donc on espère avoir un maximum de témoignages."

"Les témoignages nous permettent vraiment d'avoir de nouvelles pistes extrêmement intéressantes, insiste Éric Bérot. On le doit au familles. Quand on a une enfant assassinée, un ado disparu, on ne peut pas dire qu'on ne fait rien. On doit le faire, on le doit aux familles".

L'équipe de l'émission vous recommande
Sur les thématiques :

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/