1 min de lecture Automobile

Auto : brider les voitures à 180km/h "ne sert absolument à rien", selon Anne Lavaud

INVITÉE RTL - Anne Lavaud, déléguée générale de l'association Prévention Routière estime que brider les voitures à 180 km/h "ne sert à rien techniquement mais sociologiquement c'est très fort comme message".

Christelle Rebiere L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Auto : brider les voitures à 180km/h "ne sert absolument à rien", selon Anne Lavaud Crédit Image : AFP / Archives, Damien Meyer | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière édité par William Vuillez

Renault a annoncé limiter la vitesse de ses futurs modèles à 180 km/h et ce n'est pas la première fois qu'un constructeur automobile prend de telles mesures. Ce mardi Anne Lavaud, déléguée générale de l'association Prévention Routière était l'invitée de RTL. "Techniquement ça ne sert absolument à rien", nous dit-elle. "50 km/h de plus" que la limite autorisée sur autoroute, "c'est quand-même un délit de grand excès de vitesse", rappelle-t-elle. 

"Ce bridage ne sert absolument à rien si vous circulez dans les rues de n'importe quelle ville, qui sont limitées à 30 ou 50 km/h. Techniquement ça ne sert à rien mais sociologiquement c'est très fort comme message", nuance Anne Lavaud. En effet, selon elle, "en faisant cette annonce, ça démontre aujourd'hui qu'il y a une acceptabilité sur la question vitesse et que aller très vite n'est plus un marqueur social fort". 

Renault veut aussi proposer un score de sécurité qui compilerait l'ensemble des données des habitudes de conduites d'un chauffeur. "Si ces données sont uniquement entre le véhicule et le conducteur et que ça l'incite à adopter d'autres pratiques, oui. Le problème c'est si ces données sortent de la relation véhicule-conducteur", explique la déléguée générale de l'association Prévention Routière.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Automobile Prévention routière
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants