1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Animaux dans les cirques : "On est pour l'Europe un exemple", dit Francesco Bouglione
2 min de lecture

Animaux dans les cirques : "On est pour l'Europe un exemple", dit Francesco Bouglione

INVITÉ RTL - Le directeur du cirque Bouglione défend la présence des animaux dans les spectacles des cirques, estimant que la France est un exemple européen.

Un spectacle du cirque Bouglione au Cirque d'Hiver à Paris, le 23 octobre 2014
Un spectacle du cirque Bouglione au Cirque d'Hiver à Paris, le 23 octobre 2014
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Animaux dans les cirques : "On est pour l'Europe un exemple", dit Francesco Bouglione
08:05

Le cirque est-il en voie de disparition ? Francesco Bouglione, directeur du cirque Bouglione, basé au Cirque d'Hiver à Paris, a décidé de prendre la parole sur RTL lundi 14 mai après l'annonce du placement en liquidation judiciaire du cirque Pinder. "Le cirque connaît quelques difficultés en ce moment, mais n'est pas en danger de mort. Ce n'est pas la faillite d'un des grands cirques français qui va entraîner tout le monde du cirque dans cette faillite", estime Francesco Bouglione.

En mars et avril 2018, le chiffre d'affaires du cirque Pinder a baissé de 60%, un constat qui dit quelque chose de la situation actuelle du cirque en France. "Ça dit quelque chose de l'état du cirque en général. C'est comme quand il y a une crise dans la haute-couture. Il y a des maisons qui vont continuer à prospérer, puis d'autres qui vont avoir des difficultés", explique Francesco Bouglione.

"On a la même passion avec le cirque Pinder, mais on ne fait pas forcément toujours le même métier", souligne-t-il. 

Les spectacles avec animaux font débat

De plus, la famille Bouglione s'oppose à l'un de ses membres, André-Joseph. Renié par les siens qui refusent qu'il utilise le célèbre nom, ce dernier s'oppose aux spectacles avec des animaux. Des spectacles qui sont de plus en plus boudés par les Français.

À lire aussi

Pourtant, Francesco Bouglione défend la présence des animaux dans les cirques, expliquant que la France est "un exemple pour les autres pays européens", en travaillant notamment sur le bien-être animal avec le ministre de l'Environnement. "On est pour l'Europe un exemple", martèle-t-il. Le directeur du cirque Bouglione regrette également que les campagnes de sensibilisation utilisent des images des cirques des pays de l'Est ou de Chine.

Il explique également qu'aucun mouvement "hors-nature" n'est demandé aux animaux et que les exercices pratiqués se révèlent positifs pour eux puisque cela leur permet de faire du sport. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/