1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Alzheimer : 4 questions pour tout comprendre de cette maladie
2 min de lecture

Alzheimer : 4 questions pour tout comprendre de cette maladie

ÉCLAIRAGE - Jeudi 21 septembre marque la 24e journée mondiale de sensibilisation à cette maladie neurodégénérative. Près d'un million de personnes sont concernées en France.

Une femme souffrant de la maladie d'Alzheimer à Angervilliers, en mars 2011 (photo d'illustration).
Une femme souffrant de la maladie d'Alzheimer à Angervilliers, en mars 2011 (photo d'illustration).
Crédit : AFP / SEBASTIEN BOZON
Claire Gaveau & AFP

Les Français la craignent tout particulièrement. À l'occasion de la 24e journée mondiale de sensibilisation à Alzheimer, La Croix a révélé les maladies les plus redoutées par les Français. Et après le cancer, cette maladie neurodégénérative arrive en seconde position à égalité avec l'accident vasculaire cérébral.

55% des personnes interrogées estiment en effet être mal informées sur cette maladie en général, 61% sur ses symptômes et 66% sur les professionnels de santé à consulter en cas de suspicion de la maladie.

Décrite pour la première fois en 1906 par le médecin allemand Aloïs Alzheimer, cette maladie neurodégénérative conduit à une détérioration progressive des capacités cognitives jusqu'à aboutir à une perte d'autonomie du malade. 

1. Quels sont les symptômes ?

Le symptôme probablement le plus connu au sujet de la maladie d'Alzheimer demeure les oublis répétés. Mais ce n'est pas le seul. Ainsi, les problèmes d'orientation ou encore les troubles des fonctions exécutive, comme ne plus savoir utiliser son téléphone par exemple, ne sont pas à ignorer.

À écouter aussi

C'est pourquoi, ces signes doivent amener à consulter un médecin ou un centre spécialisé où des tests neuropsychologiques seront réalisés pour diagnostiquer ou au contraire exclure la maladie d'Alzheimer.

Dans la majorité des cas, la cause principale de la maladie n'est pas connue même si la "cascade d'événements qui aboutit à cette dégénérescence est de mieux en mieux connue", a expliqué le Dr Stéphane Epelbaum, neurologue à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

2. Combien de malades sont recensés ?

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), il y a environ 47 millions de personnes atteintes de démences dans le monde, dont 60 à 70% souffrent de la maladie d'Alzheimer. Et la maladie ne cesse de progresser alors que 9,9 millions de nouveaux cas sont recensés chaque année.

En France, 900.000 personnes sont touchées par Alzheimer ou une maladie apparentée comme les dégénérescences fronto-temporales, maladie à corps de Lewy ou démence vasculaire. En 2020, plus de 1,2 million de personnes souffriront de cette maladie, selon l'association France Alzheimer citée par l'Inserm. 

3. Quels sont les facteurs de risque ?

L'âge est le plus grand facteur de risque connu. La maladie demeure extrêmement rare avant l'âge de 65 ans. Selon l'Inserm, moins de 2% des cas d'Alzheimer surviennent avant cet âge. En revanche, on estime qu'à partir de 85 ans, une femme sur quatre et un homme sur cinq sont concernés.

Si après 65 ans, le risque de développer cette maladie double tous les cinq, il ne faut cependant pas considérer ce dégénérescence comme une conséquence inéluctable du vieillissement.

Des études pointent en effet du doigt plusieurs facteurs de risque comme la sédentarité, l'obésité, le diabète sucré, l'hypertension artérielle, le tabagisme, l'alcool ou encore l'alimentation déséquilibrée. Dépression, faible niveau d'instruction, isolement social ou absence d'activité intellectuelle sont également cités comme facteurs de risque. 

4. Existe-t-il un traitement ?

Diagnostiquer la maladie d'Alzheimer a été pendant longtemps difficile. Si aujourd'hui le diagnostic est plus aisé, le traitement demeure inconnu pour le monde médical. Il n'existe actuellement pas de traitement curatif.

Il existe bien des médicaments pour éliminer les lésions cérébrales caractéristiques d'Alzheimer, les plaques amyloïdes. Mais ils se sont avérés inefficaces à stopper à eux seuls la maladie. "L'avenir des traitements sera vraisemblablement (...) l'association de plusieurs médicaments pour cibler les différents dysfonctionnements entraînés par la maladie d'Alzheimer", estime le Dr Stéphane Epelbaum. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/