1 min de lecture

Allocations familiales, indemnités chômage : des totems sans tabou

REPLAY - La presse de ce jeudi 9 octobre évoque le débat provoqué par une éventuelle remise en cause des allocations familiales et des indemnités chômage.

Revue de Presse - La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
Allocations familiales, indemnités chômage : des totems sans tabou Crédit Média : Adeline François | Durée : | Date : La page de l'émission
Adeline François
Adeline François
Journaliste RTL

Le totem, c'est l'universalité des allocations. Le tabou, c'est de s'y attaquer. "La gauche sans tabou", titre Libération, avec en "une" deux bambins en couche-culotte qui ont l'air de nous toiser. "Un tabou de la gauche vacille", titre Le Parisien. "Le PS provoque à nouveau les familles", estime Le Figaro

Yves Thréard, dans Le Figaro, crie : "Pas touche à mes allocs !". "La famille, tout un symbole pour la gauche. Lionel Jospin l'avait déjà malmenée. François Hollande continue. À bas le principe d'universalité, pilier de notre politique familiale, l'une des rares politiques publiques qui donnent satisfaction."  

Choisissez votre camp

Pour les associations familiales, l'universalité des prestations familiales est "un principe intangible", écrit Laurent Joffrin dans Libération. "On subventionne l'enfant, quel que soit le niveau de vie de ses parents. Noble souci. Mais rien ne prouve que la réduction des allocations versées aux familles aisées les dissuadera d'enfanter. La mesure, instillerait seulement un zeste de justice sociale dans un domaine  où cette considération était jusqu'ici tenue pour secondaire. On serait mal venu de s'en plaindre."  

"L'idée est politiquement dangereuse", souligne Eric Dussart dans La Voix du Nord. "Si on touche à l'universalité de  la branche famille, qu'en sera-t-il des autres ? De la branche santé, par exemple ? Faudra-t-il s'attendre à être remboursé un jour de ses soins en fonction de ses revenus". 

Jean Marcel Bouguereau, dans La République des Pyrénées, se désole : "Pour qualifier la politique du gouvernement, on hésite entre les facéties du sapeur Camembert qui creuse un trou pour reboucher un autre trou et celui de Gribouille qui se jette à l'eau de peur de se mouiller".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants