1 min de lecture Société

Allier : depuis 24 heures, des salariés de GM&S bloquent un site de PSA

Des salariés de GM&S, équipementier automobile en liquidation, font le siège depuis mercredi afin d'obtenir des mesures pour "limiter la casse sociale".

Des salariés de GM&S bloquant un site PSA dans l'Allier
Des salariés de GM&S bloquant un site PSA dans l'Allier
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et AFP

Ils veulent "limiter la casse sociale". Arrivés dans deux autocars, une centaine de salariés bloquent les accès du site de Sept-Fons (Allier) depuis plus de 24 heures. Ils se mobilisent pour réclamer plus qu'une reprise partielle de l'activité dans leur usine à La Souterraine dans la Creuse.

Mais ce blocage fait largement débat alors que PSA et Renault, principaux clients de GM&S, se sont engagés à augmenter leur carnet de commande à 22 millions d'euros par an pour maintenir une partie de l'activité. Interpellé lors de la séance de questions à l'Assemblée nationale, le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a appelé les salariés à lever "immédiatement et sans délai" le blocage. "Oui, tous les salariés ne seront pas gardés à La Souterraine, mais chaque salarié sera accompagné", a-t-il affirmé.

Face au blocage de son usine, PSA a immédiatement dénoncé une "agression" de nature "à bloquer des discussions toujours en cours". Le constructeur a menacé de revoir son soutien à GM&S dans le projet de reprise par GMD. "C'est la main tendue qui se retrouve agressée", s'est plaint le directeur des achats de PSA, Yannick Bézard.

Une "cellule de crise" mise en place

À lire aussi
Une manifestation en faveur du droit à l'IVG à Paris en janvier 2015 assemblée nationale
VIDÉO - IVG : une cinquantaine de députés appellent à "lutter contre l'entrave"

GM&S Industry, deuxième employé privé de la Creuse, a été placé le 30 juin en liquidation judiciaire, avec seulement trois semaines pour améliorer la seule offre de reprise déposée. Cette offre, de l'emboutisseur stéphanois GMD, sauverait 120 emplois sur 277 et sera examinée le 19 juillet par le tribunal de commerce de Poitiers. Depuis plusieurs semaines, salariés et syndicats se battent pour sauver le plus grand nombre d'emplois et négocier au mieux les indemnités de départ de ceux qui seraient licenciés si l'offre de GMD n'évolue pas. Ils exigent notamment une prime "supra-légale" s'ajoutant aux indemnités normales de licenciement, qui pourrait, selon eux, être payée par PSA et Renault.

L'avenir de GM&S est un des premiers dossiers sociaux sensibles pour le gouvernement qui a mis en place une "cellule de crise" conformément aux engagements du président Emmanuel Macron auprès des salariés.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société PSA Entreprises
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789232664
Allier : depuis 24 heures, des salariés de GM&S bloquent un site de PSA
Allier : depuis 24 heures, des salariés de GM&S bloquent un site de PSA
Des salariés de GM&S, équipementier automobile en liquidation, font le siège depuis mercredi afin d'obtenir des mesures pour "limiter la casse sociale".
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/allier-depuis-24-heures-des-salaries-de-gm-s-bloquent-un-site-de-psa-7789232664
2017-07-06 07:17:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/6GAlEaGMdKRjIbFr96W9jw/330v220-2/online/image/2017/0706/7789232701_des-salaries-de-gm-s-bloquant-un-site-psa-dans-l-allier.jpg