1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Alcoolisme : le témoignage plein d'espoir de Victor qui avait appelé RTL
2 min de lecture

Alcoolisme : le témoignage plein d'espoir de Victor qui avait appelé RTL

PODCAST - A la rentrée 2020, Victor s'était confié à Caroline Dublanche sur son alcoolisme. Aujourd'hui, il raconte dans "Que sont-ils devenus ?" comment il a réussi à rebondir.

Un verre d'alcool (illustration)
Un verre d'alcool (illustration)
Crédit : FAROUK BATICHE / AFP
INÉDIT - Amour, travail, alcoolisme... Victor a-t-il réussi à rebondir ?
25:35
Caroline Dublanche & Marie Zafimehy

"Je vais excellement bien". Un an après son premier appel à Caroline Dublanche dans l'émission Parlons-Nous, Victor a parfaitement rebondi. "2021 a commencé d'une manière assez incroyable, ça fait six mois que je nage dans le bonheur", explique-t-il.

Pourtant, tout était loin d'être parfait lorsqu'il s'était confié sur l'antenne de RTL à la rentrée 2020. Victor venait de perdre son travail en pleine période d'essai, sa petite amie l'avait quitté alors qu'il comptait la demander en mariage, il devait s'occuper de son père handicapé. Un mois plus tard, ce dernier est décédé. "Inconsciemment, il avait déjà décidé de partir", estime aujourd'hui Victor dans l'épisode 4 de Que sont-ils devenus ?.

Toutes ces difficultés l'ont fait tomber dans l'alcoolisme. "A la mort de mon père, c'était bouteille sur bouteille, surtout que j'étais au chômage", se souvient-il. Depuis, il s'est repris mais le problème persiste sous d'autres formes. "Je bois énormément le week-end mais plus du tout en semaine", explique Victor. "Le problème c'est que je ne sais pas m'arrêter." C'est pourquoi il a décidé de se faire aider.

Ce problème avec l'alcool dit quelque chose de vous, de cette fragilité

Caroline Dublanche

Victor a consulté un addictologue. "J'allais plutôt mieux dans ma vie, je me suis dit que c'était le bon moment", raconte-t-il. Le médecin lui a prescrit un médicament à prendre avant de boire de l'alcool. "J'ai toujours ce médicament dans mon sac, mais je n'ai pas le réflexe de le prendre", admet Victor. 

À lire aussi

"Les cerveaux de certaines personnes sont plus dépendants que d'autres", éclaire Caroline Dublanche. Souvent, les causes sont aussi plus profondes. Dans le cas de Victor, ce sont, selon elle, ses angoisses qui encouragent le côté compulsif de sa consommation d'alcool. "Ce problème avec l'alcool dit quelque chose de vous, de cette fragilité", insiste-t-elle.

J'ai le syndrome du transfuge de classe

Victor

Victor s'en est rendu compte lui-même. En discutant avec son addictologue, celui-ci a mis un mot sur son mal-être. "J'ai le syndrome du transfuge de classe", affirme Victor. Ce terme sociologique désigne les personnes issues de milieux populaires qui accèdent, par leurs études et leur travail, à des milieux plus aisés. 

Victor a réalisé que ce parcours lui correspondait totalement, lui qui ne s'est jamais senti à l'aise avec les codes de celles et ceux dont il partage le quotidien. "Ce serait contre mon naturel d'adopter ces codes, mais je les ai bien notés donc je suis capables de les reproduire", explique-t-il. Ce décalage avec son milieu d'origine a commencé selon lui lors de sa dépression, en classe prépa. "Tout cela doit resurgir aussi dans ce côté transfuge de classe."

Aujourd'hui, Victor a retrouvé du travail et vit le parfait amour avec sa nouvelle petite amie. Il raconte aussi avoir perdu du poids, grâce à des séances de marche commencées pendant sa période de chômage. "Je faisais 20-30km de marche tous les jours." Il a aussi fait des séances d'EMDR, un type de thérapie, pour calmer ses angoisses. "Je serai toujours structurellement angoissé", explique-t-il. Désormais, il est simplement plus armé pour y faire face.

Abonnez-vous à ce podcast

>> Retrouvez tout l'été le podcast de Caroline Dublanche "Que sont ils devenus ?" Chaque mardi, l’animatrice de l'émission quotidienne "Parlons-Nous" prend des nouvelles des personnes qui se sont confiées à elle... tout au long de l’année en toute intimité et complicité !

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/