2 min de lecture Corse

Ajaccio : manifestation très tendue au lendemain du saccage d'une salle de prière

Ces manifestations visent à dénoncer les agressions dont ont été victimes deux pompiers puis un policier, dans la nuit de jeudi à vendredi.

micro générique RTL Soir Week End Philippe Robuchon iTunes RSS
>
Ajaccio : nouvelle manifestation au lendemain du saccage d'une salle de prière Crédit Image : STRINGER / AFP | Crédit Média : Marion Ferrère / RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Marie Campistron
et AFP

La tension semble toujours palpable en Corse. Une centaine de manifestants se sont rendus ce samedi 26 décembre dans l'après-midi dans le quartier des Jardins de l’Empereur à Ajaccio, scandant "on est toujours là", au lendemain du saccage d'une salle de prière musulmane en marge d'une première manifestation. Un dispositif conséquent de gendarmes mobiles et de CRS est en faction dans le quartier, a constaté une correspondante de l'AFP sur place. Les portes vitrées de trois halls d'entrée ont été brisées à coup de pierre par un seul manifestant, a-t-elle également constaté.

Vers 18h samedi 26 décembre, le cortège de manifestants se dispersait, a observé l'AFP. Mais selon une source policière, les manifestants sont à la recherche d'un homme et scandent son nom. Les manifestants ont confié aux policiers qu'ils descendraient chaque jour dans la rue jusqu'à ce que les coupables se rendent.

Ces manifestations visent à dénoncer les agressions dont ont été victimes deux pompiers puis un policier, dans la nuit du jeudi au vendredi 25 décembre. Les services de secours qui intervenaient sur un incendie dans le quartier des Jardins de l’Empereur avaient été pris à partie par des jeunes encagoulés, avait indiqué la préfecture. 

Selon la même source, quelques heures avant ces incidents, les forces de l'ordre et les services municipaux avaient procédé à l'enlèvement préventif de "400 palettes de bois, une tonne de pneumatiques et un engin incendiaire", qui auraient pu servir à alimenter des incendies lors de la nuit de Noël.

Une salle de prière saccagée, des exemplaires du Coran brûlés

À lire aussi
Le Parlement européen en 2017 élections européennes
Les résultats des européennes 2019 en Corse par département

Vendredi, une première manifestation pacifique de soutien aux pompiers et au policier a rassemblé quelque 600 personnes devant la préfecture d'Ajaccio mais, en fin de journée, environ 300 d'entre elles ont rejoint le quartier des Jardins de l'Empereur. Ces manifestants ont d'abord affirmé vouloir retrouver les auteurs de l'agression de la veille, scandant pour certains "Arabi fora (les Arabes dehors)!" ou "On est chez nous!". 

Un petit groupe s'est ensuite détaché pour saccager une salle de prière musulmane. Les casseurs ont tenté de mettre le feu, puis n'y arrivant pas, ont cherché à brûler une cinquantaine de livres, dont des exemplaires du Coran. Un restaurant kebab a été également dégradé. Selon un pompier présent lors de l'agression, les jeunes du quartier avaient déclaré aux secours dépêchés sur l'incendie, "Corses de merde, cassez-vous, vous n'êtes pas chez vous". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Corse Ajaccio Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants