2 min de lecture Calvados

Agriculture : pédicure bovin, un métier méconnu mais essentiel au bien-être animal

REPORTAGE - RTL est partie à la rencontre de Nicolas Jeanthon, pédicure bovin dans le Calvados, un métier peu connu mais essentiel aux éleveurs de vaches.

Micro générique Switch 245x300 Vous êtes comme ça La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Agriculture : pédicure bovin, un métier méconnu mais essentiel au bien-être animal Crédit Image : Frédéric Veille / RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
fred veille
Frédéric Veille édité par William Vuillez

RTL vous emmène ce mardi matin à la découverte d’un métier inconnu, celui de pédicure bovin. C’est un secteur en tension, il y a beaucoup plus de travail que de candidats. Nous avons suivi Nicolas Jeanthon, pédicure bovin en Normandie et on peut aisément dire que ses journées sont bien remplies. 

Elles commencent très tôt, chez lui dans sa bergerie située à Clécy dans le Calvados. "La ferme le matin, et après on va tailler les pâtes des vaches", nous explique-t-il. C’est pour lui une deuxième activité, "démarrée il y a sept ans par hasard. J’ai connu quelqu’un qui cherchait à arrêter. Je me déplace avec mon camion et ma cage et je vais de ferme en ferme, selon les besoins", poursuit Nicolas.

Une fois sur place, Nicolas installe sa cage de parage qu’il descend de sa remorque. La cage de parage, c’est une cage très sophistiquée où les vaches entrent les unes après les autres. À l’intérieur, l’animal ne peut plus bouger, ce qui permet au pédicure bovin de travailler en toute sécurité. 

Nicolas installe les vaches dans une cage de parage
Nicolas installe les vaches dans une cage de parage Crédit : Frédéric Veille / RTL

"La dermatite c’est un fléau"

"Je commence par tailler déjà, et après on va lui soigner ce pourquoi elle a mal. Là, elle a une dermatite entre les deux ongles donc on va lui faire un pansement avec un produit exprès, avec du coton que l’éleveur enlèvera dans trois jours", raconte Nicolas. "Une dermatite comme cela, ça fait perdre entre deux et quatre litres de lait par jour, ça l'affaiblit, ça la fait maigrir. La dermatite c’est un fléau, on en voit dans quasiment tous les élevages", poursuit-il.

>
Nicolas, pédicure bovin, installant une vache dans sa cage de parage pour la soigner Crédit Média : Frédéric Veille / RTL | Date :
À lire aussi
emploi
Gers : il quitte Air France pour devenir éleveur de porcs noirs

Pédicure bovin, c’est un métier essentiel au bien-être animal parce qu’une vache qui boite mange moins, donc donne moins de lait, donc cela entraîne des pertes de revenus pour l’éleveur. Voilà pourquoi Cyril Sauques, qui a 85 vaches dans son exploitation de Durcet, fait appel à Nicolas. "On préférerait ne pas avoir besoin de Nicolas, qu’il vienne seulement pour boire un coup mais là, cette dermatite, c’est un champignon qui est très contagieux. Souvent quand on l'a, on ne s’en défait pas. Quand une bête va mieux, c’est mieux pour tout le monde", nous explique l'éleveur.

Il peut ainsi les soigner en toute sécurité
Il peut ainsi les soigner en toute sécurité Crédit : Frédéric Veille / RTL

Jusqu'à 10 rendez-vous par jour

De son côté, Nicolas dit manquer "de monde sur le terrain, ça devient problématique. Nous on a trop de boulot et les éleveurs seraient servis plus vite si on était plus nombreux". Cela tient à un "métier méconnu, il faut aimer les vaches, il faut aimer le boulot, il faut être courageux. Moi j’ai connu ça par hasard, mais on est prêt à former toujours". La journée se poursuit ensuite pour Nicolas, cela peut aller jusqu’à 10 rendez-vous et quelques centaines de kilomètres chaque jour pour aller curer les vaches.

>
Nicolas soigne une vache contre la dermatite, un champignon contagieux Crédit Média : Frédéric Veille / RTL | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Calvados Reportage Agriculture
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants