1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Agen : la mère d'un enfant handicapé dépose une main courante contre l'État
1 min de lecture

Agen : la mère d'un enfant handicapé dépose une main courante contre l'État

REPLAY - La mère d'un enfant handicapé a déposé une main-courante contre l'État français afin d'essayer d'alerter sur le manque de soutien des autorités.

L'association Simon de Cyrène a été créée par Laurent de Chérisy.
L'association Simon de Cyrène a été créée par Laurent de Chérisy.
Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
La mère d'un enfant handicapé interpelle l'État
00:59
Ryad Ouslimani & Jean-Marc Terrié

C'est le combat d'une vie qu'a décidé de mener Yolande, la maman de Clément un jeune garçon handicapé à la suite de lésions cérébrales. Elle a déposé une main courante contre l'État français, dont elle juge l'action insuffisante pour venir en aide aux parents d'enfants handicapés. "L'État et l'ARS (Agence régionale de santé) ne prennent pas la mesure de leurs obligations. On ne met pas les budgets nécessaires pour nos enfants handicapés", s'indigne Yolande.


Il faut bien avouer que la mère de Clément est dans une situation compliquée que l'encadrement spécialisé deux fois par semaine, dans un établissement spécialisé, ne suffit plus à adoucir. "Ça fait deux mois que Clément me tape, tape son grand frère, nous dit de gros mots", confit Yolande à RTL

En France on n'a pas le droit différent

Yolande, mère d'un enfant handicapé

"On ne peut pas aller faire les courses parce que Clément insulte les gens. On peut difficilement partir en vacances, votre enfant peut vous cracher dessus, peut vous mordre, peut vous mettre un coup de poing", détaille la mère, excédée par le manque de soutien du gouvernement et de l'ARS. "Je crois qu'en France on n'a pas le droit différent. Je veux que les mentalités changent et que l'État prenne ses responsabilités". Pour ce faire, Yolande est prête à mener sa longue croisade. 

La rédaction vous recommande

 

À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/