1 min de lecture Oise

Aéroport de Beauvais : le juteux business des riverains

Certains habitants ont fait de leur jardin un parking pour accueillir les voitures des voyageurs. Ils gagneraient entre 600 et 2.000 euros par mois. Les autorités souhaitent encadrer cette pratique.

L'aéroport de Beauvais (Oise) le 19 août 2010 (illustration)
L'aéroport de Beauvais (Oise) le 19 août 2010 (illustration) Crédit : FRED DUFOUR / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL

À Tillé, dans l'Oise, de nombreux habitants ont trouvé un moyen pour arrondir leurs fins de mois. Ils louent des stationnements dans leur jardin à des tarifs cinq fois inférieurs à ceux de l'aéroport voisin de Beauvais, proche de la région parisienne, d'où partent de nombreux vols low-cost

En faisant payer 2 à 4 euros par jour - contre 10 euros la journée au parking de l'aéroport -, ils arrivent à gagner 600 à 2.000 euros par moisselon les témoignages recueillis par France 3 Picardie

Les pouvoirs publics s'en mêlent

Si ce business n'est pas illégal en soi, les autorités locales souhaitent toutefois l'encadrer pour des raisons de sécurité. "Quand il y a 20 véhicules d'un côté d'une maison, 30 de l'autre, si jamais il y a un incendie, ce sont non seulement les deux maisons qui brûlent, mais aussi tous les véhicules", a expliqué Jacques Doridam, vice-président de l'agglomération du Beauvaisis, ce lundi 27 avril sur RTL

La mairie compte donc imposer une déclaration pour les habitants qui accueilleront plus de 10 voitures en même temps. Le maire va aussi changer le plan d'urbanisme, afin d'empêcher que ces parkings privés ne soient visibles de la rue. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Oise Aéroport Stationnement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants