2 min de lecture Brétigny-sur-Orge

Accident de Brétigny : un nouveau rapport pointe des défaillances en série

REPLAY / ÉCLAIRAGE - Un nouveau rapport mené par deux experts ont mis en évidence les défauts en cascade dans l'accident de train de Brétigny où sept personnes avaient perdu la vie.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Accident de Brétigny : un nouveau rapport pointe des défaillances en série Crédit Image : AFP | Crédit Média : Éric Vagnier | Durée : | Date : La page de l'émission
Eric Vagnier
Éric Vagnier et Claire Gaveau

Une surveillance efficace aurait sans doute permis d'éviter un tel drame. Le 12 juillet 2013, le déraillement d'un Corail, reliant Paris et Limoges, à Brétigny-sur-Orge avait fait sept morts et des dizaines de personnes blessés. Depuis l'enquête se poursuit alors que les premiers éléments avaient dévoilé la cause de l'accident : une fissure sur une éclisse, une sorte de grosse agrafe sur l'aiguillage.

Mais deux ans et demi plus tard, un nouveau rapport d'expertise relance la possibilité de certaines responsabilités individuelles dans ce drame et vient compléter les éléments déjà rendus publics en juillet 2014. Les experts pointent notamment le doigt un bilan technique de la SCNF, réalisé le 11 juillet 2013, la veille de l'accident de Brétigny qui serait en réalité la cause de défaillances en série.

"Un délabrement complet" des voies

Tous les rapports et contre-rapports se suivent et se ressemblent jusqu'à présent sur cette question : il y a avait un gros problème de maintenance en gare de Brétigny, à cause notamment de la vétusté des voies et de la construction à proximité d'un pont routier qui avait fait bouger le sol et donc le ballast. "On avait déclaré dans le Comité d'entreprise, il y avait eu un truc et du coup il y avait des trains qui ne s'arrêtaient même plus à Brétigny. Les installations étaient loin d'être en bon état, les gars étaient dessus, ils étaient en urgence mais c'était très très difficile", explique un agent SNCF qui travaillait à l'époque dans le secteur.

Des carences bel et bien réelles alors que la veille de la catastrophe, un bilan technique de la SNCF, sur la portion de voie en cause, soulignait de nombreux problèmes. Le dernier rapport fait alors état de l'existance de "gros soucis à Brétigny" obligeant "le directeur d'unité à intervenir afin de redresser la barre", relaie Le Parisien qui a eu accès au dossier. 

Un problème de surveillance

À lire aussi
Brétigny-sur-Orge, le 12 juillet 2013. justice
Accident de Brétigny : procès requis contre la SNCF et un cheminot

Un dossier qui dresse le même bilan que le rapport de septembre 2015 du Bureau d'enquêtes sur les accidents de transport terrestre, indépendant à l'enquête. La maintenance est bien à l'origine de l'accident alors qu'une surveillance accrue aurait pu changer la donner. "Une surveillance efficace aurait sans doute permis de détecter la non-conformité de cet assemblage crucial pour la sécurité des circulations : absence de boulon n°3 depuis plusieurs mois sans remplacement, desserrage et rupture récurrents des boulons, fissuration de l'about (l'une des pièces de l'assemblage, ndlr)", ajoutent les deux experts.

Un défaut de surveillance que l'ancien agent de la SNCF explique notamment par des équipes en sous-effectif et une inexpérience. "C'est la mise en place d'une organisation qui était mal faite avec brigades avec des gens trop jeunes, pas expérimentés. La maintenance était mal faite aussi avec des réorganisations constantes", détaille-t-il alors que "depuis la catastrophe de Brétigny, les effectifs ont fortement augmenté dans les équipes, il y a des raisons".
Depuis l'ouverture d'une information judiciaire par le parquet d'Evry, seules deux personnes morales ont été mises en examen, la SNCF et Réseau ferré de France (RFF), toutes deux mises en cause pour homicides et blessures involontaires. Trois cheminots de la SNCF, chargés de la surveillance des voies au moment du déraillement, ont par ailleurs été placés mi-janvier sous le statut de témoin assisté. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brétigny-sur-Orge SNCF Accident
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants