1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. A la découverte de la Tour Génoise de Campomoro
2 min de lecture

A la découverte de la Tour Génoise de Campomoro

REPORTAGE - Rendez-vous dans le sud de la Corse et plus précisément à Campomoro. Une eau turquoise et du sable blanc, un décor de carte postal pour un lieu naturel préservé.

La Corse
La Corse
Crédit : Julien Fautrat
A la découverte de la Tour Génoise de Campomoro
05:30
Julien Fautrat - édité par Charlotte Diry

En ce début de semaine, RTL vous emmène dans un lieu paradisiaque. C’est au sud de l’île de Beauté que nous découvrons la plus grande tour génoise, celle de Campomoro. Accessible à pied ou en bateau, nous choisissons l’option paresseuse pour nous y rendre, en prenant un bateau d’excursion à Propriano. 

"On a sur l’arrière du navire la vallée de Baracci. Il faut savoir que le golf de Valinco en Corse, ça veut dire le golf de Vallées." Eva se prépare pour la saison touristique. Au loin, cette tour de Campomoro se rapproche au fur et à mesure que nous longeons une réserve marine. Les calanques de Belvédère de la mer sortent des montagnes qui transpercent, au sommet, une légère brume. L’impression, malgré la chaleur, d’être cerné dans un décor irlandais.


"Au Baracci, à l’arrière, vous avez la Vallée du Rizzanese, où on peut trouver le petit village de Sartène, le plus corse des villages corse. Mais aussi la vallée du Taravo où là, on peut trouver le site mégalithique Filitosa qui retrace l’arrivée des premiers hommes en Corse il y a plus de douze mille ans de ça."

Baie Corse
Baie Corse
Crédit : Julien Fautrat

Abdel el Ketabi, garde littoral, se charge de l’entretien du site, de la signalétique, de la protection. 2 500 hectares d’espace naturel. Avec lui, nous grimpons dans un maquis qui nous entoure, des odeurs de myrte et d’immortel, la mer qui apparait parfois entre les branches. "Un olea oleaster en corse, c’est un olivier sauvage qui s’est formé au fil du temps et qui a pris cette forme de voute, comme une porte qui justement, propose d’aller plus loin. Ce sont des arbres qui sont très vieux, que ce soit des chênes verts, des oliviers sauvages. Tu oublies un peu la mer et cette végétation te donne l’impression d’être à la montagne. C’est ça qui est magique."

Olivier Corse
Olivier Corse
Crédit : Julien Fautrat
À lire aussi

Chaque tour communique entre elle, le long du littoral Corse. Si une invasion est imminente, une tour le signale à celle qui est à l’est, à celle qui est à l’ouest et prévient la suivante, de manière à ce que l’information fasse le tour de l’île en quelques heures. Plus d’invasion aujourd’hui, seulement des touristes qui admirent l’une des plus belles vues de l’île avec les montagnes et la Méditerranée à perte de vue.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/