1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. 34% de la population française pensent qu'il est facile de se dire féministe au travail
1 min de lecture

34% de la population française pensent qu'il est facile de se dire féministe au travail

Si le féminisme est un mot que l'on comprend bien aujourd'hui comme associé aux questions d'égalité, une partie de la population française peine encore à se déclarer féministe, en particulier au travail où les clichés sur cet engagement perdurent.

Seulement 34% des Françaises et des Français pensent qu'il est facile de se dire "féministe" au travail
Seulement 34% des Françaises et des Français pensent qu'il est facile de se dire "féministe" au travail
Crédit : iStock / Getty Images Plus
Une personne sur deux seulement se déclare "féministe" : il est temps de changer la donne
00:50
Arièle Bonte
Arièle Bonte

34% de la population française estime qu'il est facile de se dire féministe sur son lieu de travail. C'est ce que révèle un sondage de RTL Girls et WondHer, réalisé par BVA (1) à l'occasion du 8 mars, Journée internationale des droits des femmes.

La question de l'engagement féministe en dehors du cercle privé semble ne pas aller de soi puisque, si on regarde le sondage plus en détails, près de 51% des personnes interrogées pour ce sondage pensent qu'il est "plutôt difficile" de revendiquer son engagement tandis que près de 15% des personnes sondées préfèrent ne pas se prononcer sur la question.

Les hommes sont les plus optimistes sur ce sujet. 40% d'entre-eux jugent qu'il est plutôt facile de se dire féministe contre seulement 28% des femmes. "Au travail, c'est un vrai effort pour certains car il y a la menace parfois d'une hiérarchie, du regard des autres", analysait pour RTL Girls le producteur Maxime Ruszniewski, cofondateur de La Fondation des Femmes. 

À l'approche de la Journée internationale des droits des femmes, RTL Girls et WondHer s'associent donc pour mettre fin au tabou du féminisme avec un objectif : que 100% des Françaises et des Françaises se déclarent féministes et embrassent cette vision de la société. Un monde plus égalitaire est possible et, surtout, nécessaire.  

Pour remplir cet objectif, RTL Girls et WondHer appellent ses lecteurs et lectrices à donner leurs solutions, partager des propositions pour faire de ce mot une identité revendiquée. Commentez nos articles, écrivez-nous sur nos réseaux sociaux, utilisez le hashtag #ToutesEtTousFéministes, envoyez-nous des mails (ariele.bonte@girls.fr) et retrouvons-nous, dès le 8 mars, pour faire changer les mentalités.

À lire aussi

(1) L'enquête a été réalisée auprès d'un échantillon de 1003 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas) du 26 au 27 février 2019. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
pub
pub
pub
En Direct
/