1 min de lecture Histoire de France

1918 : la nation australienne naît à Villers-Bretonneux

CHRONIQUE - Chaque année le 25 avril, les Australiens commémorent l'ANZAC Day en mémoire des soldats morts dans la Somme pendant la Première Guerre mondiale.

Micro RTL générique Sur les Sentiers de la Grande Guerre Samuel Goldschmidt iTunes RSS
>
1918 : la nation australienne naît à Villers-Bretonneux Crédit Image : AFP / Archives, François Nascimbemi | Crédit Média : Samuel Goldschmidt | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 6
Samuel Goldschmidt et Loïc Farge

Depuis le Mémorial australien de cette petite ville de la Somme, on aperçoit Amiens à 14 kilomètres. En avril 1918, les Allemands se sont remis à l'offensive. Ils percent le front partout. Amiens est en vue, et ce sont les volontaires indisciplinés mais redoutables de l'ANZAC qui ont pour mission de les arrêter.

Le 25 avril est devenu l'ANZAC Day, la Journée de l'Australian and New-Zealand Army Corps (le corps d'armée australien et néo-zélandais, venus de l'autre bout de la Terre). "C'était la première fois que les Australiens se battaient en tant que tels, et non pas rattachés à l'Empire britannique. Donc c'est l'armée australienne qui est allée en guerre", raconte Caroline Bartlett, directrice du Centre Sir John Monash de Villers-Bretonneux.

L'Australie à l'époque n'existe que depuis 1901. C'est un tout petit pays par le nombre d'habitants. Une proportion énorme d'hommes va s'engager pour partir faire la guerre très loin de l'île.

L'ANZAC Day est un jour férié en Australie. Et même s’ils sont incapables de le prononcer correctement, les Australiens connaissent tous le nom de Villers-Bretonneux.

À lire aussi
Le tombeau de l'Empereur Napoléon Ier en l'église Saint-Louis-des-Invalides à Paris patrimoine
Il faut encore 150.000 euros pour restaurer le tombeau de Napoléon Ier

Pour le centenaire, le centre Sir John Monash, tout neuf, complète la visite du Mémorial. Sir John Monash, un des plus brillants généraux alliés, était né de parents émigrés de Prusse en 1854. Sa langue maternelle était l'allemand.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Histoire de France Première Guerre mondiale Australie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants