2 min de lecture Taxe carbone

Taxe carbone : des experts prônent son retour

Le conseil d'analyse économique (CAE), un think tank gouvernemental, prône le retour de la taxe carbone. Le principe : une forte hausse du prix de l'essence suivie d'une remise de l'argent collecté aux ménages, sous forme de chèque.

LENGLET 245300 Lenglet-Co François Lenglet
>
Taxe carbone : des experts prônent son retour Crédit Image : SYSPEO/SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet édité par Julien Chabrout

À peine enterrée, la voici qui resurgit : la taxe carbone fait son retour. Elle réapparaît comme un spectre fiscal qui revient visiter la majorité et le gouvernement toutes les nuits. Cette fois-ci, c'est le conseil d'analyse économique (CAE) qui la ressuscite. Le CAE est un spectre fiscal qui revient gouvernemental dirigé par Philippe Martin, qui a été l'un des inspirateurs du programme économique du candidat Emmanuel Macron, il y a deux ans. 

Le CAE nous explique, non sans raison, que l'un des meilleurs instruments pour réduire les émissions de carbone, c'est ce qu'on appelle le "signal prix". Dit en langage courant, ça veut dire que si l'essence est plus chère, on en consomme moins. Et surtout, on s'équipe peu à peu avec des moyens de transports et de chauffage moins polluants.

Le signal prix a tellement été bien compris qu'il a déclenché la révolte. D'où la proposition du CAE, une taxe carbone doit voir son produit, l'argent qu'elle rapporte, intégralement redistribué aux citoyens, sous forme d'aides diverses. On augmente fortement le prix de l'essence, et on reverse aux ménages les sommes collectées, sous la forme d'un chèque qui n'est d'ailleurs pas forcément un chèque énergie. Un chèque tout court. 

À lire aussi
Ségolène Royal fiscalité
Taxe carbone : "Il faut arrêter cette hystérie fiscale", dit Ségolène Royal sur RTL

L'argent reversé à une moitié des ménages

La fiscalité écologique, ça n'est pas fait pour rapporter de l'argent à l'État, voilà ce que nous disent les experts. C'est évidemment une différence considérable avec le projet Macron, qui prévoyait de verser au budget général la quasi-totalité du prélèvement sur l'essence. Et qui était fait en réalité pour reprendre d'une main ce qu'on avait fait semblant de nous donner de l'autre, c’est-à-dire la baisse de la taxe d'habitation.

Le CAE propose de rendre tout, mais pas forcément à tout le monde. La quasi totalité de l'argent collecté serait reversée à une moitié des ménages français seulement, celle qui a les revenus les plus faibles. En ciblant ceux qui ont de grosses dépenses énergétiques. Soit parce qu'ils habitent dans des zones reculées, soit parce qu'ils sont équipés en chauffage vétuste et polluant. Les autres ménages subiraient la hausse des prix sans avoir de retour. En fait, le CAE propose de faire de la fiscalité verte une forme de redistribution.

Il est vrai que les riches polluent plus que les pauvres : ils prennent l'avion, ils ont de plus grosses voitures et de plus grands logements. Il y a quand même une question : peut-on faire porter l'effort financier de la transition écologique exclusivement sur la moitié des Français, les classes moyennes et supérieures, alors que ce sont elles qui payent déjà l'intégralité de l'impôt sur le revenu ? Alors que la réforme des retraites va encore les pénaliser, avec un mécanisme de plafonnement des cotisations probable ? Alors que la réforme de l'assurance-chômage là aussi va probablement aussi les frapper, avec la baisse des allocations des cadres ? Alors qu'on a déjà réduit, voire supprimé, leurs allocations familiales ? Tout cela mis bout à bout, ça commence à faire beaucoup

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Taxe carbone Fiscalité Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797256807
Taxe carbone : des experts prônent son retour
Taxe carbone : des experts prônent son retour
Le conseil d'analyse économique (CAE), un think tank gouvernemental, prône le retour de la taxe carbone. Le principe : une forte hausse du prix de l'essence suivie d'une remise de l'argent collecté aux ménages, sous forme de chèque.
https://www.rtl.fr/actu/conso/taxe-carbone-des-experts-pronent-son-retour-7797256807
2019-03-21 13:04:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0tVz40N_IZRQK6ELYTx4ig/330v220-2/online/image/2018/1107/7795472568_une-pompe-a-essence-a-nice-illustration.jpg