2 min de lecture Consommation

Reitzel : producteur de cornichons français

Des cornichons semés et récoltés chez 11 agriculteurs dans le Loir et Cher, la Sarthe, l'Indre et Loire et le Maine et Loire.

Economie - L'Angle Éco Bénédicte Tassart
>
Reitzel : producteur de cornichons français Crédit Image : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP | Crédit Média : Bénédicte Tassart | Durée : | Date : La page de l'émission
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
Journaliste RTL

Lorsque vous achetez un bocal de cornichons en grande surface, vous pensez qu'il pousse chez en France et bien non. Le cornichon a été découvert il y a 2.000 ans au pied de l'Himalaya et il est principalement cultivé en Inde et en Europe de l'Est.

Aujourd'hui, seuls 1% des cornichons que vous dégustez viennent de France, ils sont vendus sous marques distributeurs, les marques de vos hypermarchés préférés et sous la marque Les Jardins d'Orante, propriété de la PME franco-suisse, Reitzel qui faisait de la moutarde en Suisse, à l'origine au début du 20ème siècle. La marque a racheté le nom Les Jardins d'Orante à Lesieur il y a 12 ans et depuis 3 ans, a donc décidé de relancer la filière française. 

Des cornichons semés et récoltés chez 11 agriculteurs dans le Loir et Cher, la Sarthe, l'Indre et Loire et le Maine et Loire. 17 hectares de culture pour 600.000 bocaux à la clé c'est peu mais l'objectif, c'est de doubler tout ça chaque année.

Pourquoi est-il si difficile de trouver du cornichon français ?

Comme l'explique Emmanuel Bois, le directeur général de Reitzel France, c'est un fruit capricieux : il ne pousse pas quand il fait trop chaud ou trop froid et il a besoin de beaucoup d'eau. Une seule fenêtre de tir en France : on plante en mai et juin et on récolte en juillet et août. En Inde, en revanche, ils peuvent se permettre 3 récoltes par an. Et puis on cueille de façon manuelle, impossible de mécaniser parce que sur les pieds de cornichons, vous en trouvez des petits, des moyens, des gros. En France, on achète surtout les petits cornichons au vinaigre.

À lire aussi
Courses : quelles précautions prendre en pleine épidémie ? Nous Voilà Bien
Courses : quelles précautions prendre en pleine épidémie ?

Reitzel France leur offre une assistance technique et financière, la PME les dédommage en cas de mauvaises récoltes parce qu'un hectare de cornichons ça demande déjà un investissement de 7.000 euros, quand un hectare de céréales nécessite 500 euros. La production rejoint ensuite deux usines françaises de Reitzel, implantées à Bourré dans le Loir et Cher et à Connéré, près du Mans. Reitzel France, ce sont 130 salariés et un beau rêve sourit Emmanuel Bois : "que dans tous les burgers vendus dans l'hexagone par un celèbre fast-food, on trouve du cornichon français, mais pour cela, il faut grossir".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Agriculture
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants