2 min de lecture Impôts

Prélèvement à la source : une réforme complexe attendue au tournant

ÉCLAIRAGE - Cette réforme risque de désarçonner les salariés, les retraités ou les chômeurs qui vont voir leur fiche de salaire, leur pension ou leur indemnité amputés dès janvier.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Le prélèvement à la source, une réforme complexe Crédit Image : THOMAS COEX / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et Camille Schmitt

2019, c’est l’an 1 du prélèvement à la source. Le sujet fait débat et cette réforme est attendue au tournant. On peut même parler d’appréhension pour l’exécutif. Certes, le prélèvement à la source ne concerne que moins de la moitié des ménages français, ceux qui payent l’impôt sur le revenu. Elle ne va pas non plus bouleverser les comportements des contribuables qui étaient déjà mensualisés.

Il n’en demeure pas moins qu’elle risque, au moins dans sa première phase, de désarçonner les salariés, les retraités ou les chômeurs qui vont voir leur fiche de salaire, leur pension ou leur indemnité amputés d’un douzième de la somme perçue en décembre.

Cela ne sera pas sans conséquence sur la consommation, les anticipations de grosses dépenses ou d’investissements dans l’immobilier. Les Français ont déjà envoyé un signal fort car ils épargnent comme jamais : 23 milliards d’euros sur le seul dernier trimestre de l’année 2018.

Une réforme compliquée

À lire aussi
Un avis d'impôt sur les revenus (illustration) économie
Impôts : Bercy vous aide à calculer ce que vous allez économiser

Il faut dire qu’on est cette fois encore loin des engagements de simplicité, clarté ou fluidité annoncés par le gouvernement. Je vous donne une illustration de ce nouveau casse-tête fiscal 2019 : les ménages qui perçoivent des revenus imposables mais qui ne sont pas fiscalement gérés par leur entreprise, comme les retraités, les travailleurs indépendants, ceux qui ont des revenus locatifs, des pensions alimentaires, devront verser un acompte. Il sera perçu le 15 de chaque mois ou trimestriellement. Et à l’intérieur de cette pratique il y a encore des tiroirs. Ainsi pour les revenus locatifs, l’acompte devra intégrer les 17,2% de prélèvements sociaux.

Cerise sur le gâteau, tout cela ne constitue qu’une avance. Ces prélèvements à la source et ces acomptes ne sont que des versements provisoires : il faudra en mai prochain remplir à nouveau une déclaration fiscale qui permettra à l’administration de calibrer votre facture fiscale définitive.

Et on n’évoque là qu’un paragraphe d’un chapitre d’un code fiscal qui en compte des dizaines. Il est peu envisageable d’avoir plus de transparence après cette première année d’expérimentation. Ce n’est pas dans l’ADN de la fiscalité française. 

Les plus

La mode n’est plus ce qu'elle était. L'habillement a reculé de 3% en 2018, et de 15% en 10 ans. 

Dans la course à l’espace, la Chine a dépassé les États-Unis pour la première fois : Pékin a dépensé 39 milliards de dollars, contre 31 milliards pour Washington. Dans le même temps, l’Europe décroche. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Impôts Économie Salaires
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796101571
Prélèvement à la source : une réforme complexe attendue au tournant
Prélèvement à la source : une réforme complexe attendue au tournant
ÉCLAIRAGE - Cette réforme risque de désarçonner les salariés, les retraités ou les chômeurs qui vont voir leur fiche de salaire, leur pension ou leur indemnité amputés dès janvier.
https://www.rtl.fr/actu/conso/prelevement-a-la-source-une-reforme-complexe-attendue-au-tournant-7796101571
2019-01-02 08:26:10
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TAmID7ToHR3r3ZT8HQaK7A/330v220-2/online/image/2017/0405/7787965624_la-plateforme-impots-gouv-fr-permet-de-regler-ses-impots-par-internet-ou-par-smartphone.jpg