2 min de lecture Consommation

Pourquoi le Smic n'augmentera pas de 3% au 1er janvier 2019

ÉDITO - Au cœur des annonces sur le pouvoir d'achat, il y avait des attentes sur l'évolution du Smic. Le Premier ministre a présenté une évolution de 3%. Le journaliste économique Christian Menanteau la décrypte.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau
>
Pourquoi le Smic n'augmentera pas de 3% au 1er janvier 2019 Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et Leia Hoarau

Sur ce dossier, il faut être très clair. Tout d'abord, comme nous l’avions annoncé, il n'y aura pas de coup de pouce au Smic en 2019 pour les 12% de salariés qui, en France, émargent à ce niveau de rémunération. Ensuite, cela signifie que le salaire minimum légal ne progressera que dans le cadre de sa revalorisation automatique qui se déclenche chaque 1er janvier. Plus concrètement, le Smic brut, qui est ce matin de 9,88 euros brut de l'heure, passera certes la barre symbolique des 10 euros brut de l'heure, ce qui représente un mensuel complet de 1.500 euros. Mais pas un gain de 3%.

Mais pourquoi le Premier ministre annonce-t-il alors un gain de 3% net ? Ni par erreur, ni par intention maligne. Si le Édouard Philippe annonce une progression du salaire minimum parmi les plus importantes de ces 25 dernières années, c'est parce qu'il inclut un élément que j'ai écarté : la prime d'activité. Cette prime, qui n'est la contrepartie d'un travail, est un complément de revenu. Il a été forfaitairement augmentée de 20 euros par mois en novembre.

Pour faire simple, c’est l'addition de l'augmentation automatique du Smic et de la prime d’activité qui va représenter une valorisation globale de 3%. Mais ce n'est pas le Smic, tel qu'il est défini par les textes, qui va grimper de 3%.

À lire aussi
Des poissons vendus dans un supermarché. poissons
Les actualités de 12h30 - Surpêche : comment consommer du poisson de façon écoresponsable ?

Édouard Philippe mélange les genres ?

Il est surtout prisonnier du système. Pour ne pas affaiblir la compétitivité déjà précaire des entreprises, il faut aujourd'hui contenir l'évolution du Smic car il conditionne l'ensemble des grilles salariales. Mais les modalités de cette prime sont tellement complexes que cela va probablement générer de nouvelles frustrations car les ménages modestes ne seront pas tous traités de la même manière. 

Le 1er janvier, cette hausse sera plus ou moins répercutée selon le nombre d'heures travaillées et la situation familiale. Si la prime d’activité est augmentée de 20 euros depuis novembre, la bonification de 10 euros supplémentaires est exclusivement réservée aux seuls Smicards purs et durs. Les autres ne verront peut-être pas la hausse de 3% net annoncée.  

Par ailleurs, cette usine à gaz, qui sent le replâtrage d'urgence, pourrait aussi priver ces salariés des nombreuses aides et allocations aujourd'hui disponibles. Ce qui ne ferait que renforcer leur sentiment de paupérisation.

Le plus

Les taxes à minima sur les Gafa ont été votées cette nuit. Elles seront en Europe mais elles seront très basses. Elles ont été imposées par l'Allemagne qui a peur des représailles américaines sur son secteur automobile.

La note du jour

13/20 à Cyril Linette, le nouveau patron du PMU. Il va simplifier le Quinté+ et les gains seront également multipliés par deux pour le demi-million de joueurs réguliers. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Salaires Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795813137
Pourquoi le Smic n'augmentera pas de 3% au 1er janvier 2019
Pourquoi le Smic n'augmentera pas de 3% au 1er janvier 2019
ÉDITO - Au cœur des annonces sur le pouvoir d'achat, il y avait des attentes sur l'évolution du Smic. Le Premier ministre a présenté une évolution de 3%. Le journaliste économique Christian Menanteau la décrypte.
https://www.rtl.fr/actu/conso/pourquoi-le-smic-n-augmentera-pas-de-3-au-1er-janvier-2019-7795813137
2018-12-05 08:42:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Vo-ys41h0_OcYQwbiBZGVQ/330v220-2/online/image/2016/1219/7786346756_il-n-y-aura-pas-de-coup-de-pouce-pour-le-smic-en-2017.jpg