2 min de lecture Aéronautique

Les entreprises sous-traitantes font le succès de l'industrie aéronautique

REPLAY / ÉDITO - Les PME, telles que Figeac Aéro, sont l'une des clés du succès de l'aéronautique. Elles représentent 13 des 45 milliards de chiffre d'affaires du secteur.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Les entreprises sous-traitantes font le succès de l'industrie aéronautique Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau Journaliste RTL

Le président de la République se déplacera mardi 14 avril dans le Lot. Il y va pour souligner l'importance des entreprises sous-traitantes dans les succès de notre aéronautique. ce déplacement est aussi important à deux titres.

En premier lieu, parce que l’étape la plus spectaculaire aura lieu chez Figeac Aéro. C'est l'une des 4.000 entreprises qui constituent l’armée des ombres qui fait les succès de notre industrie aéronautique. On vante toujours les mérites d'Airbus, de Thales, de Safran ou de Dassault - avec raison -, mais ces locomotives manqueraient sérieusement de vapeur sans l’excellence de leurs sous-traitants et de leurs 120.000 salariés.

L'esprit rugby

Ces PME et entreprises de taille intermédiaire (ETI) représentent 13 des 45 milliards du chiffre d'affaires global du secteur, et surtout une part importante des 3 milliards d'euros de recherche et développement de ces activités de très haute technologie.

La seconde raison tient dans le dynamisme que symbolise Aéro Figeac. C'est une boîte industrielle jeune (elle n’a pas 40 ans). Elle est en train de bâtir la première usine française du futur (la fameuse usine 3.0), issue des 34 grands projets de ré-industrialisation initiés par Arnaud Montebourg et que poursuit de façon plus ramassée Emmanuel Macron.

À lire aussi
Emmanuel Macron a présenté le projet "Scaf" au salon du Bourget 2019. Union européenne
Armée : quel est le nouvel avion de combat qui va coûter si cher ?

C'est grâce à ces PME que l’aéronautique française est si performante. C'est même l’une des clés à du succès avec l'organisation de cette filière. Il y a aussi dans l'aéronautique un esprit rugby. Ces entreprises sont autour d'un maillot fédérateur : celui du Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales (GIFAS), qui regroupe tous les industriels du secteur. Cette filière, à l’inverse du nucléaire où nos champions se sont trop souvent tirés dans les pattes, a très vite compris qu’il fallait former un pack pour tenir la route face au géant américain Boeing et demain aux ambitions des Chinois, des Brésiliens ou des Canadiens.

Le plus gros contributeur de notre commerce extérieur

Les gros, Airbus et compagnie, gagnent les combats. Les demis de mêlée sont les grands spécialistes des systèmes complexes ou des moteurs, comme Thales, Safran ou Zodiac. S'engage, dans la foulée, tout ce petit monde sur des contrats à long terme avec les sous-traitants. Ce qui permet à ces lignes arrière de solliciter des financements avec des carnets de commandes fiables.

Pour appuyer cette thèse, vous remarquerez que cette industrie est majoritairement implantée dans le Sud-Ouest, avec pour capitale Toulouse, le sanctuaire du rugby.

Le modèle a fait ses preuves, les résultats sont au rendez-vous. L'aéronautique emploie au total 320.000 personnes en France. Elle est aussi, de très loin, le plus gros contributeur de notre commerce extérieur. C’est ce qui est discrètement en train de se préparer dans la filière nucléaire. On y songe aussi beaucoup pour la construction navale, on en rêve pour la filière bois dont on attend toujours qu’elle se mette en ordre de bataille.

Le repère du jour

Le crédit aux entreprises redémarre. Selon la Banque de France, les investissements des PME reprennent. C'est une bonne nouvelle.

La note du jour

13/20 à Bernard Gaud. Le "Monsieur Logement" du patronat présente une réforme radicale du logement social contrôlé par le privé. Au bout du processus, le 1% patronal devrait être géré par une structure unique. Il y en a vingt actuellement.

RTL vous recommande
Lire la suite
Aéronautique PME Industrie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants